Vik – Ragnar JONASSON

Ce n’est que le deuxième roman de Ragnar Jonasson que je lis, et ce grâce aux éditions de La Martinière. La quatrième de couverture promettait une version islandaise des Dix petits nègres d’Agatha Christie, un livre culte pour moi, donc la barre était haute ! Alors pari réussi ? Voici mon avis sur Vik, de Ragnar Jonasson.

Résumé de l’éditeur

Quand les Dix petits nègres rencontrent le meilleur du polar islandais.

Des années ont passé avant qu’Asta ne se décide à remettre les pieds à Kalfshamarsvik, à l’extrême nord de l’Islande. Là-bas, c’est comme si le temps avait tout figé : le phare, la maison qui surplombe la baie (vik, en islandais), ses rares habitants. Et le retour de la jeune femme n’est pas perçu d’un bon oeil. Quand, quelques jours avant Noël, le corps d’Asta est retrouvé au pied de la falaise, l’inspecteur Ari Thor est dépêché sur les lieux. Dans cette contrée perdue, l’étau se resserre inévitablement sur une poignée de suspects. Maisla vérité est peut-être à aller chercher autre part, dans un passé aux résonances morbides, refoulé depuis près de vingt-cinq ans…

Ce que j’en ai pensé

Bon je le dis tout de suite, histoire de ne pas vous faire perdre du temps : j’ai a-do-ré ! L’histoire de base pourrait effectivement sortir de l’imagination d’Agatha Christie : une jeune femme meurt, précipitée volontairement ou pas du haut d’une falaise, quatre suspects. Voilà le point de départ de cette enquête menée par Ari Thor (prononcez « Ari Sor »… ou pas… en fait vous faites comme vous voulez!).

Tous les éléments d’un roman digne de la Reine du Crime sont réunis, pour mon plus grand plaisir. Le huis clos est oppressant, les personnages ont tous un secret bien enfoui qui a une incidence sur le présent, et forcément sur la mort de la jeune Asta. Ragnar Jonasson a réussi à instaurer un climat de suspicion aussi lourd que le manteau neigeux qui recouvre les paysages islandais. Ces secrets sont une véritable chappe de plomb qui tombe sur l’enquête, qui ne pourra réellement avancer que lorsque les secrets seront découverts.

Ce roman c’est une enquête mais c’est aussi une reflexion sur le passé et comment celui-ci façonne les personnalités, les destins, les relations entre les gens, son incidence sur le présent et le futur… Ce passé qui peut être un fardeau qui empêche d’avancer ou bien un moteur pour construire quelque chose. Ragnar Jonasson signe un roman réellement bien construit, un huis clos terriblement étouffant.

En un mot

L’intrigue est prenante à tel point que je n’avais qu’une envie : découvrir le fin mot de l’histoire et lever le voile sur les secrets des personnages. Ne pas avoir lu les précédentes enquêtes d’Ari Thor ne m’a pas dérangée, même si certains éléments sur la vie d’Ari Thor m’ont manqué, du coup. C’est un excellent roman, une belle réussite. Bravo Ragnar !

Un commentaire sur “Vik – Ragnar JONASSON

  1. Ping : Bilan lecture #11 | La Papivore

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :