Vik – Ragnar JONASSON

Ce n’est que le deuxième roman de Ragnar Jonasson que je lis, et ce grâce aux éditions de La Martinière. La quatrième de couverture promettait une version islandaise des Dix petits nègres d’Agatha Christie, un livre culte pour moi, donc la barre était haute ! Alors pari réussi ? Voici mon avis sur Vik, de Ragnar Jonasson.

La police des fleurs, des arbres et des forêts – Romain PUERTOLAS

Le titre est farfelu, évidemment, et Romain Puértolas est un habitué des titres à rallonge (exemple : L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa). Perso, j’aime pas ça, je trouve que ça fait « j’attire le lecteur avec un titre burlesque mais l’histoire ne vaut pas forcément le détour ». Mais j’ai entendu beaucoup de bien sur ce roman, la promesse d’une lecture qui sort de l’ordinaire, donc je l’ai lu. Et voici ce que j’ai pensé de La police des fleurs, des arbres et des forêts, de Romain… Lire la Suite

Rendez-vous avec le crime – Julia CHAPMAN

Ce livre j’avais déjà tenté de le lire il y a plusieurs mois, et j’avais lâchement abandonné, je ne sais plus pour quelle raison. Et puis là, j’ai décidé de m’y remettre, et j’ai réussi à le lire jusqu’au bout ! Et assez rapidement en plus. Voici donc mon avis sur Rendez-vous avec le crime de Julia Chapman.

Disko – Mo MALO

J’avais beaucoup aimé le premier livre de Mo Malo, Qaanaaq, où nous faisions la connaissance de Qaanaaq Andriensen, ce flic groenlandais de naissance mais qui a toujours vécu au Danemark. Il avait eu de la peine à se faire accepter par les autochtones, et encore plus à mener l’enquête sur des meurtres commis apparemment par un ours polaire (la chronique ici : Qaanaaq – Mo MALO). Ce livre-ci est la suite des aventures de Qaanaaq, sept mois plus tard. Voici mon avis sur Disko de Mo Malo.

Le crime de l’Orient-Express – Agatha CHRISTIE

J’adore ce challenge #jelisagathachristie, ça me permet d’avancer dans mon défi personnel de lire toutes les aventures d’Hercule Poirot. Depuis juillet c’est donc une enquête d’Hercule Poironounet par mois que je découvre ou re-découvre. Et ça me met en joie… Chaque mois j’ai envie de passer au suivant pour pouvoir prendre mon shoot de Poirot. Voici donc pour le mois de septembre mon avis sur Le crime de l’Orient-Express d’Agatha Christie.

Meurtre en Mésopotamie – Agatha CHRISTIE

Ah mon Hercule Poirot ! Que ferais-je sans lui… Oui, je suis toujours aussi fan des aventures du détective belge, et oui je suis toujours le challenge proposé par Le Livre de Poche #jelisagathachristie. Ce livre était celui du mois d’août (pour lire ma chronique de celui de juillet, c’est ici : les vacances d’Hercule Poirot), et je l’ai lu pendant mes vacances en Corse. Ce n’est pas mon préféré, mais je l’ai beaucoup aimé quand même ; c’est Meurtre en Mésopotamie, d’Agatha Christie.

Corruption – Don WINSLOW

Je remercie Céline, a.k.a point.a.laligne (je vous invite à jeter un coup d’œil à son compte Insta, il est excellent), qui m’a envoyé ce livre suite à un concours qu’elle a proposé (et que j’ai gagné héhé). Et j’ai lu ce livre parce que pas mal de personnes avaient voté pour lui pour ma Paldespotes du mois d’août (encore un concept d’Instagram… ce réseau social est une mine d’or !). J’ai donc lu Corruption de Don Winslow.

Les vacances d’Hercule Poirot – Agatha CHRISTIE

Les éditions Le Livre de Poche ont lancé un challenge sur Instagram pour les 6 prochains mois. Il s’intitule #JeLisAgathaChristie, et il consiste en lire un livre par mois de juillet à décembre. Pour le mois de juillet c’est donc Les Vacances d’Hercule Poirot, un livre que je n’avais pas encore lu malgré mon amour inconditionnel pour Agatha Christie. C’est maintenant chose faite, grâce au Livre de Poche.

Les Sept Morts d’Evelyn Hardcastle – Stuart TURTON

J’avoue que j’ai acheté ce livre principalement pour sa couverture : ce bleu profond et ces caractères dorés m’ont littéralement hypnotisée ! Et bien sur la quatrième de couverture a fini de me convaincre de l’acquérir (mon porte-feuille et moi ne sommes décidément plus sur la même longueur d’ondes…). L’auteur est inconnu au bataillon, évidemment puisque c’est son premier livre, édité chez les éditions Sonatine, que j’apprécie depuis qu’ils ont sorti la saga du Bourbon Kid.

Qaanaaq – Mo MALO

Alors peut-être vous ne le saviez pas, et peut-être que je trahi un secret hautement protégé, mais Mo Malo n’est autre que Frédéric Mars, l’auteur des Marcheurs. Ça, je l’ai découvert il n’y a pas très longtemps quand j’ai vu la liste des auteurs présents au festival St Maur en poche (j’avais prévu d’y aller mais mon déménagement m’en a empêchée…. j’en suis mortifiée). Ça ne change pas grand chose au monde mais c’est une petite anecdote sympa à sortir lors d’un dîner. Bref.