Octobre – Soren SVEISTRUP

Ce livre, j’en avais tellement entendu de bien, que je me suis dépêchée de l’acheter dès qu’il est sorti en poche. Oui, j’ai un peu de mal avec les formats brochés que je trouve encombrants (n’oubliez pas que la plupart du temps, je lis dans les transports, donc un gros bouquin c’est pas prartique)… Bref, j’ai voulu le lire, et quand je l’ai commencé je me suis dit « Hé ! Presque 800 pages ! Même pas peur ! ». Mouais. Voici mon avis sur Octobre, de Sroen SVEISTRUP.

Résumé de l’éditeur

Début octobre. La police fait une découverte macabre dans une banlieue de Copenhague. Une jeune femme a été tuée et abandonnée sur un terrain de jeu. On l’a amputée d’une main et au-dessus de sa tête pend un petit bonhomme en marrons. On confie l’affaire à la jeune inspectrice Naia Thulin, à qui on donne comme coéquipier un inspecteur en burn out, Mark Hess. Ils ne tardent pas à découvrir que le bonhomme en marrons est porteur de mystérieuses empreintes, celles de la fille de Rosa Hartung, ministre des Affaires sociales, enlevée un an plutôt et présumée morte. Mais un suspect a déjà avoué avoir assassiné la fillette et le dossier semble clos.

Quelques jours plus tard, on découvre une deuxième femme assassinée et au-dessus de sa tête, un autre bonhomme en marrons sur lequel se trouvent à nouveau les empreintes de Kristine Hartung. Thulin et Hess cherchent un lien entre l’affaire de la disparition de la fille de la ministre, les femmes mortes et l’assassin qui sème la terreur dans tout le pays, et s’engagent dans une course contre la montre. Car il en sont convaincus : le meurtrier est en mission et il n’en a pas encore terminé.

Mon avis

J’ai mis énormément de temps à le lire. Il a été mon compagnon de début de confinement. Et cette situation exceptionnelle que toute la France connaît en ce moment (dans mon département on a été confinés une semaine de plus que vous, car c’est d’ici qu’est partie l’épidémie) n’est franchement pas un moteur pour moi : je lis au ralenti. C’est peut-être le cas pour vous aussi. Tout ça pour dire que j’ai mis beaucoup trop de temps à en venir à bout.

L’intrigue est bien, c’est précis et fouillé. J’ai eu du mal à m’attacher à l’inspectrice Thulin : elle ne m’a pas paru intéressante. C’est le personnage de Hess que j’ai beaucoup aimé, un homme qui a énormément de charme. C’est un flic malaimé par ses collègues, il a l’air fruste mais il est gentil et quand on connaît son passé, on ressent encore plus d’empathie.

Mais le gros point négatif, c’est donc la longueur. Des longueurs que j’ai trouvées lourdes et qui ont vraiment rendu ma lecture laborieuse. Il y a énormément de passages qui auraient mérité d’être a minima raccourcis et allégés, au mieux supprimés. Pourtant je ne dirais pas que ce livre était nul, non pas du tout. L’intrigue état vraiment prenante et le dénouement intéressant. Mais je n’ai pas accroché. C’est comme ça.

En un mot

C’est donc un avis mitigé que je livre sur ce livre qui a pourtant fait l’unanimité. Je l’ai apprécié mais le lire a été pour moi un travail de longue haleine qui a fini par me lasser. C’est néanmoins un thriller intéressant.

2 commentaires sur “Octobre – Soren SVEISTRUP

  1. J’en ai entendu de très bons avis, peut-être que je tenterai =) Aie oui une semaine de plus ça se sent quand même, ce n’est pas facile, courage ! Moi je dois avouer que le confinement me donne vraiment envie de lire pour penser à autre chose et me détendre et j’enchaîne assez facilement les livres.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :