Qui veut gagner le paradis ? – Philip LE ROY

Encore un roman de chez Cosmopolis ! J’aime bien cette maison d’édition et leur ligne éditoriale affirmée. Lire un roman de chez eux, c’est sortir de sa zone de confort et quand on aime le noir et les thrillers qui tabassent, on est servi !

Ce n’est pas le premier roman de Philip Le Roy, auteur de romans très noirs, mais c’est le premier de lui que je lis. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et je n’ai pas l’habitude de ce format, les nouvelles. Pour moi, ça passe ou ça casse : soit on est séduit par la nouvelle, soit on ne l’est pas. Qu’en est-il de ce livre ?

Voici mon avis sur Qui veut gagner le paradis ?, de Philip Le Roy

Résumé de l’éditeur

250 personnes seront victimes de violences meurtrières pendant que vous lirez ce livre.
Près de 1 300 homicides se produisent chaque jour aux quatre coins du monde, de la Californie à Bornéo, du Congo à Paris, de Nice à Kaboul.
Visiblement, sans lien apparent.

4 hommes sur 5 et d’1 femme sur 2 ont déjà eu l’intention de tuer au cours de leur vie.

Les auteurs de ces crimes et leurs victimes sont de tous les âges, nationalités, origines sociales, orientations politiques ou sexuelles.
Cela pourrait être n’importe lequel d’entre nous.
À qui le tour de tuer… ou d’être tué ?

Étroite est la porte et resserré est le chemin menant au Paradis, et il y en a peu qui les trouvent.

Comment échapper à la violence d’un monde absurde et oppressant ?
Le Paradis existe-t-il ? Il faut trouver une issue, mais vite, car le compte à rebours a commencé depuis longtemps.

Mon avis

Dans son avant-propos, Philip Le Roy écrit que ces nouvelles sont « des cocktails Molotov lancés à la gueule de la bête tapie dans l’homme et contre les belles façades d’un monde d’illusion et de faux bonheur. Des histoires monstrueuses pour mieux traverser la monstruosité de l’humanité. » Nous voilà prévenus ! Et en effet, la première nouvelle est trash.

Ces 42 nouvelles parlent de la mort. Certaines sont très longues, d’autres courtes – l’une des nouvelles fait même 4 mots, battant ainsi le record du monde détenu par Hemingway (sa nouvelle faisait 6 mots, pffffff petit joueur !)

For sale, baby shoes, never worn

« A vendre : souliers de bébé, jamais portés » – E. HEMINGWAY

Ces nouvelles sont effectivement des cocktails Molotov, certaines sont des petits scuds que l’on reçoit en pleine tronche. Ce sont comme des petits bonbons acidulés, au début sucrés puis acides, que l’on picore : pas besoin de les lire dans l’ordre – c’est l’avantage des nouvelles. On peut les lire quand on veut, selon le temps dont on dispose, 5 minutes, 15 minutes ou une demi heure.

Il y en a quelques unes que je n’ai pas comprises ou pas appréciées, mais pour la plupart je les ai beaucoup aimées. Philip Le Roy a réussi en tout cas à me faire réagir avec des nouvelles, genre dont je n’ai pas l’habitude, et c’est superbe parce qu’en quelques mots et des sujets terribles, il secoue le lecteur. C’est un livre pour un public averti, à n’en pas douter.

4 commentaires sur “Qui veut gagner le paradis ? – Philip LE ROY

    • Je ne suis pas fan de nouvelles, je n’en lis que ultra rarement, mais là j’ai beaucoup aimé, et évidemment Cosmopolis a encore fait mouche !

      J'aime

  1. Je ne connais pas du tout cette maison d’édition, ça m’intrigue !
    J’ai bien aimé de cet auteur Dans la maison et 1, 2, 3, nous irons au bois (des thrillers adolescents), j’aimerais bien lire d’autres de ses livres.

    J'aime

    • Cosmopolis fait partie du groupe Ring, donc ils ont une ligne éditoriale assumée, avec des romans forts que tout le monde n’aime pas. Pour le moment je n’ai pas été déçue par un de leurs romans, j’espère que ça va continuer comme ça !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :