Solitudes – Niko TACKIAN

J’ai découvert Niko Tackian avec son roman Fantazmë en 2019, que j’avais beaucoup aimé. Puis j’avais lu Avalanche Hotel et son dernier roman, Celle qui pleurait sous l’eau. Dans l’ensemble, j’aime les romans de cet auteur. Il me fallait donc découvrir son dernier « bébé » que j’ai lu en quelques heures. Voici mon avis sur Solitudes, de Niko Tackian.

Sang – Johana GUSTAWSSON

Ah, j’ai eu plaisir à retrouver Johana Gustawsson, une autrice que j’ai découverte avec le premier roman de la trilogie Emily Roy et Alexis Castells, Block 46, que j’avais adoré. Après ma lecture du deuxième tome, Mör, il était logique que je termine la trilogie avec ce livre. Je pensais le lire sur une semaine, parce qu’ici en Angleterre on est confinés, j’ai donc les enfants à la maison toute la journée, autant dire que je ne pensais pas trouver du temps pour moi. Et bien finalement je l’ai lu en quelques… Lire la Suite

A pas de loup – Isabelle VILLAIN

Encore une fois merci aux éditions Taurnada de m’avoir permis de lire ce livre avant sa parution en janvier. J’avais bien aimé le précédent roman d’Isabelle Villain, Blessures invisibles, qui a pour toile de fond le syndrome de stress post-traumatique dont souffrent certains militaires. Ici, l’autrice parle d’un tout autre sujet, puisque c’est un thriller qui se déroule dans une sorte de communauté écolo-responsable assez effrayante je dois dire. Mais je n’en dis pas plus. Voici mon avis sur A pas de loup, d’Isabelle Villain.

Némésis – Xavier MASSE

J’avais lu le premier roman de Xavier Massé, L’inconnue de l’équation, que j’avais bien aimé mais sans plus. Avec ce deuxième roman, l’auteur me séduit plus et attise mon intérêt, malgré un thème difficile. Voici mon avis sur Némésis, de Xavier Massé.

L’Illusion – Maxime CHATTAM

Encore un roman attendu en cette fin d’année : chaque publication de Maxime Chattam est un événement. Je ne suis pas une inconditionnelle de l’auteur, je ne suis pas une « chattamiste », et tout comme Stephen King, il y a certains de ses romans que j’ai aimés, d’autres moins. Qu’en est-il de celui-ci ? Voici mon avis sur L’Illusion, de Maxime Chattam.

Je mangerai ton cœur – Vincent VILLA

Je tiens à remercier Vincent Villa de m’avoir gentiment envoyé son roman. C’est très appréciable lorsqu’un auteur fait la démarche de proposer son roman et d’accorder sa confiance aux lecteurs et blogueurs, parce qu’il ose soumettre son travail à la critique. Donc merci à lui et à Geneviève Perrin son éditrice. Voici mon avis sur Je mangerai ton cœur, de Vincent Villa.

Impact – Olivier NOREK

Sortie littéraire incontournable de cette fin d’année, j’attendais le dernier Norek comme le messie. Je l’ai acheté le jour de sa publication, impossible pour moi d’attendre. J’avais envie de voir si 2020 allait se terminer par un coup de cœur pour le dernier né de mon auteur français chouchou. Voici mon avis sur Impact, d’Olivier Norek.

Crénom, Baudelaire ! – Jean TEULE

Ah, ce que j’aime Jean Teulé, cet écrivain à la gouaille si particulière. J’ai lu quelques uns de ses romans, et j’apprécie plus particulièrement ceux qui parlent de faits historiques. Le Montespan et Charly 9 sont vraiment excellents. Mais ne vous méprenez pas : sous le vernis humoristique, les jurons, la plume truculente de Teulé, le fond est sérieux et on apprend des choses. Suite à ma lecture du roman, j’ai eu la chance de participer à une édition de VLEEL avec l’auteur, à qui j’ai pu poser une question ! Un… Lire la Suite

Sous le parapluie d’Adélaïde – Romain PUERTOLAS

J’avais adoré La police des fleurs, des arbres et des forêts, sorti l’année dernière, un livre qui m’avait fait rire, et dont le dénouement était époustouflant. Donc quand j’ai su que Romain Puértolas sortait un nouveau roman dans la même veine, je me suis précipitée dessus. Résultat : lu en quatre heures. Voici mon avis sur Sous le parapluie d’Adélaïde, de Romain Puértolas.

Dans ma maison sous terre – Amélie DE LIMA

Dans ma maison sous te-erreO ma wé ! O ma wé !O téo téo ouistiti !O téo téo ouistiti !One two three ! Fan des années 80 et/ou enfant des années 90, tu as forcément fredonné cette rengaine à l’école, en tapant dans les mains de ta copine. Figure toi que j’ai eu cette chanson dans la tête pendant la lecture, et longtemps après… Attendrie et nostalgique au début, je suis vite devenue folle ! Mais là n’est pas le sujet. Amélie de Lima m’a fait confiance et m’a envoyé son livre,… Lire la Suite