Sa Majesté des ombres – Ghislain GILBERTI

Mon premier VRAI Gilberti. J’avais déjà fait un essai avec Dernière sortie pour Wonderland, mais je n’avais pas accroché. Je retenterai surement ma chance une autre fois. Mais celui-ci, après avoir vu tant d’avis dithyrambiques dessus, j’ai voulu le lire. Et ma foi, j’ai vu, j’ai lu, j’ai vaincu. Voici mon avis sur Sa Majesté des ombres, de Ghislain Gilberti.

Lésions intimes – Christophe ROYER

Je n’ai jamais été déçue par les thrillers édités chez Taurnada. Ils font le choix d’éditer des auteurs peu connus, mais qui sont prometteurs. Ce livre ne déroge pas à la règle. Voici mon avis sur Lésions intimes de Christophe Royer.

UK serial killers – Emily TIBBATTS

Ce livre-là, quand il a été publié par les éditions Ring en mai dernier, je mourais d’envie de le livre. Mais Monsieur Papivore m’a dit : « non, tu as déjà beaucoup de livres à lire, et puis là si tu continues à en acheter tu vas nous ruiner. » Donc je regardais avec mélancolie les avis passer sur Bookstagram… et finalement je l’ai eu ! Voici mon avis sur UK Serial killers d’Emily Tibbatts.

Mode avion de Mickaël PARISI

Petit OVNI (ou OLNI, objet littéraire non identifié) en approche. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre avec ce petit roman d’une centaine de pages, dont le titre ne dévoile rien de l’intrigue et dont le résumé est un peu lunaire. C’est un roman auto-édité par l’auteur qui a déjà écrit deux autres livres, Friend zone et Néant. Voici mon avis sur Mode avion de Mickaël Parisi.

De bonnes raisons de mourir – Morgan AUDIC

C’est encore un livre que ma moitié m’a offert à mon anniversaire (il y a maintenant un peu plus d’un mois….pfiou que le temps passe vite !). Il connait mes goûts et évidemment lorsqu’il a vu la quatrième de couverture, il s’est dit « Mmmm… y a tous les ingrédients que ma petite femme kiffe !« …. Nan en vrai il a du se dire « Allez c’est bon, c’est glauque et c’est un thriller, elle va aimer… mais qu’est-ce qu’elle est tordue !« . Ha ha ha, je me marre !

Le jour de ma mort – Jacques EXPERT

C’est la deuxième fois de ma vie que je lis Jacques Expert ; la première c’était il y a plusieurs années, la Théorie des six. Dans mes souvenirs (et vous savez que j’ai une très très mauvaise mémoire), j’avais bien aimé. Donc quand j’ai vu partout sur Bookstagram que ce livre était unanimement apprécié par les blogueurs, je l’ai mis sur ma wish list. Et mon mari me l’a offert pour mon anniversaire il y a 3 semaines, j’étais donc super heureuse.

Qaanaaq – Mo MALO

Alors peut-être vous ne le saviez pas, et peut-être que je trahi un secret hautement protégé, mais Mo Malo n’est autre que Frédéric Mars, l’auteur des Marcheurs. Ça, je l’ai découvert il n’y a pas très longtemps quand j’ai vu la liste des auteurs présents au festival St Maur en poche (j’avais prévu d’y aller mais mon déménagement m’en a empêchée…. j’en suis mortifiée). Ça ne change pas grand chose au monde mais c’est une petite anecdote sympa à sortir lors d’un dîner. Bref.

L’Empathie – Antoine RENAND

Voilà un exemple flagrant d’un choix de lecture guidé par Instagram, et plus précisément par l’excellent Thomas du blog Tomabooks. C’est le premier livre d’Antoine Renand, scénariste et metteur en scène qui s’essaye à l’écriture avec l’Empathie, publié chez La Bête noire de Robert Laffont.

SK#2 : The Green River Killer – Stéphane BOURGOIN

C’est donc le deuxième livre de la collection Serial Killer de chez French Pulp, écrit par Stéphane Bourgoin, que j’ai reçu de leur part. Le premier était SK#1 : Docteur Holmes dont vous pouvez retrouver la chronique ici SK#1 : Docteur Holmes – Stéphane BOURGOIN. Ce deuxième opus s’intitule SK2 : The Green River Killer.

Soul of London – Gaëlle PERRIN-GUILLET

Deuxième livre de Gaëlle Perrin-Guillet que je lis, après le très bon Haut le chœur édité chez Taurnada (chronique ici Haut le chœur – Gaëlle PERRIN-GUILLET) et qui a été l’occasion pour moi d’interroger l’auteure (Brin de causette : Gaëlle PERRIN-GUILLET) Ce roman-ci est le premier de sa saga Henry Wilkes et Billy Bennett, et nous emmène dans le Londres victorien, à la recherche d’un tueur de chiens. C’est Soul of London, de Gaëlle Perrin-Guillet.