L’affaire du Zodiac – Fayçal ZIRAOUI

Tout comme l’affaire du Grêlé, sujet du livre enquête de Patricia Tourancheau (à lire ici), le tueur en série du Zodiaque m’a toujours fascinée. Et même effrayée. A ce jour, il est toujours inconnu, malgré les nombreux suspects et les messages cryptés qu’il a envoyés à la presse dans les années 70. Certains de ces cryptogrammes ont été décodés, mais deux sont restés indéchiffrés, car réputés impossibles à cracker. Le hic, c’est que dans l’un d’eux, le tueur révèle son identité.

C’est sans compter Fayçal Ziraoui, un polytechnicien qui s’est penché dessus pendant le confinement. Il a réussi à cracker les deux messages en quelques semaines.

Voici mon avis sur L’affaire du Zodiac, de Fayçal Ziraoui.

Résumé de l’éditeur

Hiver 2020, Paris : Fayçal Ziraoui craque les codes de la plus grande énigme du XXe siècle.
Dans la Californie des années 1970, un mystérieux tueur sème la panique. Il revendique une série de meurtres – des exécutions arbitraires, souvent de jeunes couples – par des missives provocatrices adressées à la presse, parfois accompagnées de messages codés. Au cours des cinquante dernières années, un seul de ces cryptogrammes a été déchiffré. Trois ont toujours résisté au FBI, et l’identité du tueur n’a jamais été découverte.
Hiver 2020, Paris. Fayçal Ziraoui, jeune polytechnicien, a du temps à tuer entre Noël et le Nouvel An. Il entend parler du Zodiac – un nouveau code a été déchiffré – et se prend de passion pour l’affaire. En l’espace de quelques jours, depuis sa salle à manger, il va décrypter les derniers messages. Et découvrir enfin l’identité du tueur qui a terrifié et fasciné l’Amérique.
Dans ce texte brillamment ficelé entre les seventies d’une Amérique sous tension et une enquête au présent au cœur d’un esprit génial, ce page-turner plonge le lecteur dans les tréfonds d’un des plus grands cold cases américains.

Mon avis

Je l’ai lu vite, mais je me suis ennuyée à vrai dire. Le livre comporte une première partie romancée sur les crimes du Zodiac killer, une partie que j’ai trouvée inutile. J’aurais préféré que l’auteur expose les faits normalement, sans imaginer les dialogues entre les différents protagonistes et les victimes. Je pense également qu’il aurait pu montrer les photos des victimes, même si ce n’est pas vraiment le sujet du livre. Ces personnes sont mortes de manière totalement gratuite sous les coups d’un malade mental ; je pense qu’elles méritent que l’on se souvienne de leur visage.

Passons maintenant à la partie qui est le cœur du livre, à savoir les recherches de Fayçal Ziraoui. Je n’ai pas tout compris, je ne sais pas si c’est parce que je suis limitée intellectuellement ou si ce n’est pas très clairement expliqué ; quoi qu’il en soit, j’ai surtout retenu qu’il avait réussi extrêmement rapidement, en ne se basant que sur Google (confinement oblige, il ne pouvait pas se déplacer, mais on suppose qu’il aurait fait un voyage sur les lieux des crimes ?), là où plusieurs personnes, dont des spécialistes, des scientifiques, des supers ordinateurs calculateurs se sont cassé les dents depuis près de 50 ans.

Malheureusement ses découvertes, dont le nom du tueur selon lui, ne sont pas acceptées par la « fan base » du tueur au Zodiaque. Pourquoi ? On ne sait pas. Je suppose que les gens n’ont pas envie que l’affaire se termine, qu’ils ont envie de continuer à chercher, à faire vivre le délire d’un homme qui a terrorisé les gens dans les années 70.

Le livre a le mérite de proposer une solution. Mais le suspect annoncé par Fayçal Ziraoui n’a pas été confirmé – ni infirmé – par le FBI ; on reste donc encore dans l’ignorance totale de l’identité du tueur du Zodiaque.

En un mot

Je salue les recherches et les efforts fournis par Fayçal Ziraoui, et s’il a trouvé le bon coupable, il aura résolu un cold case passionnant. Mais je n’ai pas adhéré à son style d’écriture, ni à la forme de son livre. J’aurais préféré un peu moins de littérature.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :