Le maître et l’assassin – Sophie BONNET

J’aime les faits divers, c’est un fait. Vous le savez maintenant, l’Heure du crime, Faites entrer l’accusé n’ont aucun secret pour moi. Par conséquent j’adore les livres qui traitent de ce sujet, de serial killers, de faits divers macabres,… Donc lorsque j’ai vu qu’une journaliste, Sophie Bonnet, avait écrit un livre sur deux personnages hors du commun dont les destins étaient liés par des drames, j’ai dit BINGO !

Voici mon avis sur Le maître et l’assassin, de Sophie Bonnet.

Résumé de l’éditeur

Mars 2013, un ténor du barreau est retrouvé mort au large de son île privée en Bretagne. Dans son ombre papillonne un jeune gigolo à la beauté magnétique et au passé trouble, soupçonné d’être un empoisonneur en série.
« J’ai toujours eu de l’argent. Je vivais avec des gens qui avaient beaucoup d’argent et qui voulaient que ma vie soit vraiment parfaite… Depuis toujours, les gens tombent amoureux de moi tellement facilement. Je les séduis. J’ai cette capacité. J’ai toujours rencontré des gens importants. Cela explique beaucoup de choses dans ma vie. »
Alexandre Despallières, entretien du 12 juillet 2013
Qui est réellement Alexandre Despallières ?
Cet adonis ambitieux qui pratique l’« art du poison » depuis l’adolescence traîne dans son sillage nombre de morts suspectes. Sa vie dorée bascule en juin 2010, lorsqu’il est arrêté à Paris, accusé d’avoir assassiné un richissime Australien, producteur d’Elton John et de Madonna. Il l’aurait empoisonné et aurait rédigé un faux testament pour capter sa fortune. Trois ans plus tard, Olivier Metzner, l’un des avocats les plus puissants de France, est retrouvé mort, son corps flottant au large de son île privée en Bretagne. La star du barreau et le bel Alexandre, amants depuis plus de vingt ans, partageaient nombre de secrets.
Sophie Bonnet a enquêté durant cinq ans, rencontré plus de 150 témoins, et s’est longuement entretenue avec Alexandre Despallières. Elle nous dévoile un labyrinthe de crimes et de sexe dans les allées du pouvoir. Un récit haletant dont le suspense est le maître mot.

Mon avis

Je connaissais Alexandre Despallières car il a été jugé pour le meurtre de son mari, le producteur Peter Ikin, un mois seulement après leur union. Ce n’est pas le seul décès dans la vie d’Alexandre Despallières. Ses parents, ses grands-mères, des amants,… tous ceux qui se mettaient sur son passage sont décédés.

Cet homme a découvert son pouvoir de séduction à l’âge de 15-16 ans. C’est vrai qu’il était très beau. Il attirait à lui des femmes, des hommes, surtout des hommes beaucoup plus âgés que lui. Beaucoup plus riches que lui. Il les embobinait, les hypnotisait, leur offrait les caresses d’un bel homme qu’ils n’osaient espérer, les droguait, les spoliait, puis les laissait tomber comme des merdes. Il enrobait tout cela de mensonges aussi gros qu’une Rolls Royce. Alexandre Despallières ne faisait rien sans intérêt, aucun amour chez lui, aucune considération même pour ses parents qu’il traitait comme des moins que rien. Vous saupoudrez le tout d’une cupidité incroyable, et vous obtiendrez une belle ordure.

Quant à Olivier Metzner, un célèbre avocat pénaliste qui a s’est illustré dans des affaires comme celle de Clearstream, Liliane Bettencourt, Jérôme Kerviel, et ce monsieur a également défendu Bertand Cantat. L’avocat a été retrouvé noyé en Bretagne sur son île privée au large du Morbihan. Ici, difficle pour Sophie Bonnet de faire la lumière sur l’histoire et la personnalité complexe d’Olivier Metzner : c’était un homme secret qui cloisonnait énormément tous les aspects de sa vie. La journaliste autrice a donc eu toutes les peines du monde a trouver des témoignages sur l’avocat, sur ses vies professionnelles et personnelles.

Ces deux hommes sont liés car ils ont été amants pendant une vingtaine d’années, Olivier Metzner « entretenait » Alexandre à grands renforts d’argent. On ne peut pas dire qu’Alexandre Despallières a tué Metzner directement (il s’est suicidé, sans aucun doute), mais indirectement car Despallières l’avait quitté et l’a tout de même pris pour un con, n’ayons pas peur des mots.

J’ai adoré ce livre. Sophie Bonnet a fait un boulot incroyable, elle a même rencontré à plusieurs reprises Alexandre Despallières, a failli tomber dans ses filets, elle a mené un vrai travail d’investigation. C’est un livre très réussi, que j’ai adoré : je vous le conseille !

8 commentaires sur “Le maître et l’assassin – Sophie BONNET

  1. C’est drôle, je retrouve peu à peu la blogosphère et ton blog entre autres, et lire ce billet me parle puisqu’aujourd’hui, je gagne ma vie en écrivant des récits de faits divers pour un producteur de podcasts. J’ai fait beaucoup d’affaires, de fais divers sordides, mais celui-là pas encore… il a l’air tout à fait intéressant…

    Aimé par 1 personne

      • Studio Minuit. Ça s’écoute sur Spotify, Deezer… Il y a plusieurs séries de disponibles, j’ai pas mal écrit pour « morts insolites », « survivants » et « crimes, histoires vraies » (je suis en ce moment dans l’histoire de Joseph Vacher, sinistre individu). A partir du mois prochain, commence la série « assassinés célèbres » dont j’ai écrit tous les épisodes…
        Si tu écoutes la chaîne, je serais curieuse de ton avis.

        Aimé par 1 personne

      • C’est aussi parfois très plombant. J’ai fait Outreau l’été dernier, c’était horrible, absolument horrible, j’ai eu du mal à sortir de cette histoire qui en plus d’être très dure et malsaine est un véritable scandale médiatique (depuis, je n’écoute plus Hondelatte qui a été très partial, qui même à mon avis a menti en cachant une partie de la vérité sur cette histoire dans son émission hyper médiatique).

        Aimé par 1 personne

      • Je n’aime pas Hondelatte. J’ai essayé d’écouter son podcast et le fait qu’il surjoue les dialogues est rédhibitoire ! Je viens de regarder les podcasts de Studio Minuit, c’est extraordinaire le nombre d’émissions que vous proposez ! Sur Sherlock Holmes, les faits divers, même du vocabulaire ! Je vais en faire mon podcast favori j’en suis sure.

        Quant à Outreau, j’imagine bien que ça a du être difficile de travailler dessus. Une affaire abjecte.

        Aimé par 1 personne

      • Merci ! J’espère que tu apprécieras, mis n’hésite pas si tu as des critiques : on est prêts à tout entendre pour s’améliorer. Tu me diras ce que tu penses de la voix de Florent : moi, j’adore !

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :