1991 – Franck THILLIEZ

Un roman de Franck Thilliez qui parait c’est toujours un événement dans la communauté des lecteurs de polars et thrillers. Depuis plusieurs années il est LE maître incontournable du thriller français. La saga Sharko je ne l’ai pas lue, enfin pas complètement ; je n’ai lu que quelques tomes, dans le désordre en plus. Ce roman étant la première enquête de Franck Sharko, je me suis dit que j’allais en profiter pour commencer la saga par le départ.

Voici donc mon avis sur 1991, de Franck Thilliez.

Résumé de l’éditeur

La première enquête de Franck Sharko !

En décembre 1991, quand Franck Sharko, tout juste sorti de l’école des inspecteurs, débarque au 36 quai des Orfèvres, on le conduit aux archives où il est chargé de reprendre l’affaire des Disparues du Sud parisien. L’état des lieux est simple : entre 1986 et 1989, trois femmes ont été enlevées, puis retrouvées dans des champs, violées et frappées de multiples coups de couteau. Depuis, malgré des centaines de convocations, de nuits blanches, de procès-verbaux, le prédateur court toujours.
Sharko consacre tout son temps à ce dossier, jusqu’à ce soir où un homme paniqué frappe à la porte du 36. Il vient d’entrer en possession d’une photo figurant une femme couchée dans un lit, les mains attachées aux montants, la tête enfoncée dans un sac. Une photo derrière laquelle a été notée une adresse, et qui va entraîner le jeune inspecteur dans une enquête qui dépassera tout ce qu’il a pu imaginer…

Mon avis

Bon ça va être rapide. C’est encore un très bon cru, un très bon roman. Ce n’est pas étonnant, Franck Thilliez mérite son titre de maître du thriller français. C’est bien écrit, c’est captivant, bref on ne s’ennuie pas. Mais je vais quand même un peu nuancer mon avis avec des broutilles.

Quand j’ai su que cette intrigue se déroulait dans le monde de la magie et de la prestidigitation, j’ai été encore plus enthousiaste. Et puis, je sais pas, j’ai été un peu refroidie parce que je m’attendais à ce que ce soit plus présent dans l’histoire. Je m’attendais à des révélations sur tel ou tel tour de passe-passe, du grand show de magie. Il y en a de la magie, bien sur, mais je pense que j’en attendais trop, enfin… autre chose quoi. D’ailleurs au début du livre, Franck Thilliez veut que son lecteur se livre à une petite expérience de mentalisme, divination, appelez ça comme vous voulez. Bah ça n’a pas marché sur moi, la loose !

Dernière petite remarque (et après promis j’arrête), j’ai découvert le pot-aux-roses, le dénouement de l’intrigue, l’identité du coupable, avant la moitié du livre. Est-ce parce que je suis méga forte ? Non j’en doute, c’est peut-être parce que c’était évident, ou bien que M. Thilliez n’a pas réussi à me manipuler. Je ne sais pas, mais le petit effet « wouha ! » que j’aurais du avoir à la fin, je ne l’ai pas eu.

Mais ! Mais ! Ça n’a pas entaché ma lecture, j’ai quand même kiffé ce roman.

5 commentaires sur “1991 – Franck THILLIEZ

    • J’ai bien aimé aussi. Pourtant je trouve qu’il manque la petite étincelle. Ici l’originalité réside dans le fait que ça se passe en 1991. Peut-être que Franck Thilliez doit se renouveler ?

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :