Labyrinthes – Franck THILLIEZ

Je le dis à chaque fois, la parution d’un roman de Franck Thilliez est toujours un événement attendu. Il publie un livre par an, et alterne entre un roman « one-shot », et un roman qui complète la saga Sharko. L’année dernière c’était l’excellent 1991, l’année précédente c’était Il était deux fois.

Avec Franck Thilliez, on sait qu’on ne sera pas déçus, et qu’il faudra faire travailler nos méninges parce qu’il s’emploie à chaque fois à inventer des intrigues à tiroirs, des énigmes, des chausses-trappes, ce qui par conséquent exige une lecture active avec les yeux et les chakras grands ouverts.

Voici mon avis sur Labyrinthes, de Franck Thilliez.

Résumé de l’éditeur

Un scène de pure folie dans un chalet. Une victime au visage réduit en bouillie à coups de tisonnier. Et une suspecte atteinte d’une étrange amnésie. Camille Nijinski, en charge de l’enquête, a besoin de comprendre cette subite perte de mémoire, mais le psychiatre avec lequel elle s’entretient a bien plus à lui apprendre. Car avant de tout oublier, sa patiente lui a confié son histoire. Une histoire longue et complexe. Sans doute la plus extraordinaire que Camille entendra de toute sa carrière.
« Tout d’abord, mademoiselle Nijinski, vous devez savoir qu’il y a cinq protagonistes. Toutes des femmes. Écrivez, c’est important : « la kidnappée », « la journaliste », « la romancière », « la psychiatre »… Et concentrez-vous, parce que cette histoire est un vrai labyrinthe où tout s’entremêle. La cinquième personne sera d’ailleurs le fil dans ce dédale et, j’en suis sûr, apportera les réponses à toutes vos questions. »

Mon avis

Difficile d’en parler longuement au risque de dévoiler les ficelles du dénouement. C’est une intrigue toute emberlificotée qu’il nous faut démêler en lisant ce livre, et il faut le lire jusqu’au bout. Un casse-tête comme seul Franck Thilliez sait les faire.

On a l’histoire de quatre femmes (la cinquième arrive plus tard et est la clé de tout) : la psychiatre, la romancière, la journaliste, la kidnappée. Elles apparaissent toutes plus ou moins liées, avec chacune leur histoire propre racontée de manière alternée. Mon coup de cœur a été pour la kidnappée Julie, qui est finalement le cœur du labyrinthe… A moins que ce ne soit Véra, ou bien Lysine, ou Sophie ? Lisez-le et vous comprendrez.

Très bien écrit, captivant de bout en bout, Franck Thilliez met à nouveau nos méninges à rude épreuve. Que dire de plus à part que j’adore cet auteur, qu’il ne me déçoit, il me semble, jamais, et que j’attends avec impatience le prochain.

En un mot

Allez-y les yeux fermés, surtout si vous avez lu Le manuscrit inachevé et Il était deux fois.

3 commentaires sur “Labyrinthes – Franck THILLIEZ

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :