Seule la haine – David Ruiz MARTIN

Merci aux éditions Taurnada qui m’ont permise de découvrir cet auteur et son dernier roman. Jamais déçue par cette maison d’édition, j’adore lire leurs dernières parutions. David Ruiz Martin est un auteur suisse, et son roman est préfacé par Nicolas Feuz – excusez du peu – qui fait un plaidoyer (c’est commode pour un procureur) pour les auteurs de polar suisses. Parce que oui, la Suisse ce n’est pas juste du chocolat, des riches et des montagnes, c’est aussi un pays de polars !

Voici mon avis sur Seule la haine, de David Ruiz Martin.

Résumé de l’éditeur

Persuadé que Larry Barney, psychanalyste spécialisé dans les troubles de l’adolescence, est responsable du suicide de son frère, Elliot, quinze ans, se présente armé dans son cabinet.
Séquestré, Larry n’a d’autre choix que de laisser le jeune homme lui relater les derniers mois. Mais très vite, c’est l’escalade de l’horreur: Larry est jeté dans un monde qui le dépasse, aux frontières de l’abject et de l’inhumanité.
Au fil du récit, tandis que les détails se succèdent, une seule idée l’obsède: celle de s’en sortir, à tout prix…

Mon avis

Ce roman est un thriller psychologique qui porte extrêmement bien son nom ! Il va m’être difficile de chroniquer ce livre sans en dévoiler l’intrigue.

Simon, un adolescente, s’est suicidé. Cela a fortement secoué son frère, Elliot, 15 ans, au point que cela a créé une brèche dans sa vie, un gouffre même. Alors il accuse le psy de Simon, Larry, de ne pas avoir pu empêché ce drame, et il va lui faire vivre l’enfer.

Elliot va réussir à faire vaciller Larry, à le faire douter, en le manipulant et le tourmentant. Il va planter dans l’esprit du psychanalyste une petite graine qui va germer et faire complètement vriller et détruire Larry de l’intérieur. Franchement, je n’aimerais pas rencontrer un gosse comme Elliot ; à 15 ans c’est déjà un génie du mal. Ce roman permet de voir à quel point une vérité peut être manipulée, à quel point un mensonge peut martyriser et faire souffrir, et même détruire une vie.

C’est très bien écrit, c’est un roman qui nous embarque dans la folie, un roman difficile à refermer. Je l’ai vraiment beaucoup aimé !

2 commentaires sur “Seule la haine – David Ruiz MARTIN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :