Block 46 – Johana GUSTAWSSON

1015-Block46_org.jpg

Un très bon roman !
Au début j’ai eu du mal à voir le lien entre les meurtres en série en 2010 et le camp de Buchenwald en 1944. Mais même si au premier abord ça semble alambiqué, lorsque le lien est fait, cela fait sens.
J’ai eu un peu plus de mal avec le lien entre les deux personnages féminins principaux, une romancière et une profileuse.

Mais tout est bien amené, l’écriture est bonne. L’intrigue est bien ficelée, sur la fin j’ai eu plusieurs suspects en tête mais tous mes soupçons se sont écroulés à la fin, lors de la révélation. Et quelle révélation !

C’est un bon premier roman, et j’en attends beaucoup du deuxième opus de la saga Alexis Castells et Emily Roy (la romancière et la profileuse), Mör.

NOTE :3

Falkenberg. Suède. Le commissaire Bergström retrouve le cadavre nu et gelé d’une femme aux abords de la plage d’Olofsbo. Londres. Profileuse de renom, la ténébreuse Emily Roy enquête sur une série de meurtres d’enfants dont les corps sauvagement mutilés ont été abandonnés dans les bois d’Hampstead, au nord de la ville. Ils présentent les mêmes mutilations que la victime suédoise : trachée arrachée, yeux énucléés et un mystérieux Y gravé sur le bras. Étrange serial killer, qui change de type de proie et de lieu de chasse… Pourrait-il s’agir d’un tandem de sociopathes ?

Un commentaire sur “Block 46 – Johana GUSTAWSSON

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :