Mör – Johana GUSTAWSSON

C’est le deuxième tome de la saga Alexis Castells et Emily Roy, respectivement écrivaine et profileuse (le premier étant Block 46), un tandem de choc qui va tenter ici de résoudre une série de crimes assez glauque. Je regrette d’avoir attendu si longtemps avant de le lire, parce que je n’avais plus en tête l’histoire de Block 46… Voici mon avis sur Mör, de Johana Gustawsson.

Résumé de l’éditeur

Après Block 46, le duo d’enquêtrices Emily Roy (profileuse de renom) et Alexis Castells (écrivaine de true crime) revient pour une enquête terrifiante qui explore, cette fois encore, l’histoire et les liens familiaux. On retrouve, en Suède, un cadavre de femme amputé de plusieurs kilos de chair. Au même moment, à Londres, Emily Roy enquête sur une disparition inquiétante : une actrice célèbre a été enlevée, et ses chaussures abandonnées à proximité de son domicile, dans un sac plastique, avec une paire de chaussettes soigneusement pliées dedans. Ces deux crimes portent la signature du serial killer qui a tué l’ancien compagnon d’Alexis Castells au moment de son arrestation : Richard Hemfield. Hemfield est enfermé à vie à l’hôpital psychiatrique de haute sécurité de Broadmoor, pour le meurtre de six femmes, retrouvées, en l’espace de deux ans, assassinées et amputées de leurs seins, de leurs fesses, de leurs cuisses et de leurs hanches… Le problème, c’est que Richard Hemfield est en prison depuis dix ans. Comment expliquer que ses crimes recommencent ? Le nouveau roman de Johana Gustawsson plonge cette fois encore ses racines dans l’histoire : au cœur du Londres du XIXe siècle, dans les ruelles sillonnées par Jack L’Éventreur.

Mon avis

Comme dans Block 46, ici Johana Gustawsson mélange deux histoires qui n’ont strictement rien à voir au premier abord. Et puis elles se rejoignent assez brillamment je dois dire, parce que Johana Gustawsson a une plume efficace. Dans Mör, on suit l’enquête d’Emily Roy et Alexis Castells qui veulent démasquer le mystérieux meurtrier qui découpe des morceaux de chair sur les cadavres de femmes, et en parallèle on a l’histoire d’une jeune femme à l’époque victorienne, en plein dans le Londres de Jack l’Éventreur.

Thriller, sang, et Jack l’Éventreur, les ingrédients d’une recette réussie pour moi. Les chapitres sont courts et s’enchaînent vite. Toutefois, j’ai déploré le nombre trop important de personnages au début : à chaque nouveau chapitre un nouveau personnage… J’étais perdue ! Mais tout cela rentre dans l’ordre, pour laisser place à ces deux histoires parallèles qui finissent par se percuter dans un dénouement étonnant. Le suspens et la tension qui hantent les pages rendent ce livre gourmand, malgré le sujet gore et sanglant.

La plume de Johana Gustawwson termine le tableau avec soin, pour donner un livre et une histoire terriblement addictifs.

En un mot

Je regrette d’avoir oublié ce qu’il se passait dans le livre précédent, car je n’ai pas saisi le passé d’Alexis et d’Emily. Ca m’aurait aidé à mieux comprendre le contexte. J’ai toutefois beaucoup aimé cette lecture, tout coulait de source, c’est un excellent thriller, et je vais me hâter de lire le troisième tome, Sang

Un commentaire sur “Mör – Johana GUSTAWSSON

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :