Travail soigné – Pierre LEMAÎTRE

Ca fait bien 2 ou 3 ans que j’ai ce livre dans ma PAL. La couverture est dans cet état parce que mon petit monstre est passé par là… Je n’avais jamais osé le lire, impossible de dire pourquoi. Et puis j’ai lu Robe de marié, alors je devais lire celui-ci. Voici donc mon avis sur Travail soigné, de Pierre Lemaître.

Résumé de l’éditeur

Dès le premier meurtre, épouvantable et déroutant, Camille Verhoeven comprend que cette affaire ne ressemblera à aucune autre.

Et il a raison. D’autres crimes vont suivre, horribles, illogiques… La presse, le juge, le préfet se déchaînent bientôt contre la « méthode Verhoeven ».

Policier atypique, le commandant Verhoeven ne craint pas les affaires hors norme, mais celle-ci va le laisser totalement seul face à un assassin qui semble avoir tout prévu. Jusque dans le moindre détail. Jusqu’à la vie même de Camille qui n’échappera pas au spectacle terrible que le tueur a pris tant de soin à organiser, dans les règles de l’art.

Mon avis

Premier tome de la saga Camille Verhoeven, petit – par la taille – commandant de police qui est sur la piste d’un tueur en série qu’il croyait emprisonné.
Si le principal suspect est en prison, a-t-on affaire à un copycat ? Pire : à un complice ? C’est à ces questions que va devoir répondre le commandant Verhoeven au caractère bien affirmé.

J’ai découvert le talent de Pierre Lemaître le mois dernier à l’occasion de ma lecture de Robe de marié, coup de coeur de février. Ici, son talent se confirme avec un thriller palpitant et extrêmement bien fait. Camille Verhoeven est un homme de très petite taile – 1,45 m – qui s’est forgé une carapace qui lui permet de ne plus prendre ombrage de la réaction des gens qui le voient pour la première fois. Et j’ai remarqué que ce complexe d’infériorité physique transparait dans la façon qu’il a de décrire le physique des autres personnages : chacun de ses collègues est décrit selon son allure physique et ses vêtements. Camille Verhoeven a donc toujours des considérations sur l’apparence des gens qui l’entourent.

Le talent de conteur de Lemaître est incontestable, et le point fort de ce livre, outre son rythme, c’est l’hommage qu’il rend aux auteurs classiques de la littérature noire. Ainsi on a une grosse référence, par exemple, au Dahlia Noir de James Ellroy et à American Psycho de Bret Easton Ellis. L’intrigue est parfaitement maîtrisée, chaque mot est savamment choisi et utilisé, le rythme s’accélère vraiment à partir de la seconde moitié du livre, pour nous offrir une fin que j’ai beaucoup aimée.

En un mot

C’est un très bon thriller que nous offre Pierre Lemaître, et une belle promesse sur la suite de la saga Verhoeven dont j’ai hâte de découvrir le deuxième tome, Alex.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :