Bilan lecture #6

JUIN 2019

Ce mois-ci, dans ma vie personnelle, il y a eu pas mal d’événements qui ont ralenti mes lectures. J’en ai parlé un peu sur Instagram, je n’en dirai donc pas plus ici, mais je n’ai pas pu lire autant que les mois précédents. Un petit bilan donc avec 3 livres lus, pour un total de 1 210 pages. Pas fameux en termes de quantité, mais très intéressant en termes de qualité.

L’Empathie, d’Antoine Renand

L’Empathie d’Antoine RENAND

Le coup de cœur du mois de juin. Quel livre ! Quelle claque ! L’histoire d’un homme, Alpha, qui grimpe à mains nus aux étages les plus hauts des immeubles, profite des fenêtres ouvertes pour torturer et violer les femmes sous les yeux de leur conjoint, tabassé lui aussi. L’enquête est menée par Anthony Rauch, un policier aux multiples blessures et au passé brisé, qui va tout faire pour retrouver Alpha.

Un livre puissant, aussi beau que violent. Un énorme coup de cœur


Qaanaaq, de Mo Malo

Ce livre, j’ai mis énormément de temps pour le lire (je l’avais commencé fin avril…), parce que je n’arrivais pas à me mettre dans l’histoire. Je trouvais que c’était lent, plat. Mais je me suis dit en juin « allez, je le termine sinon il va encore traîner des semaines et des semaines ».

Et j’ai bien fait de m’accrocher. C’est un très bon livre, une sorte de voyage initiatique sur la piste des racines de Qaanaaq Andriensen, policier Danois mais né au Groenland. Son enquête va le mener à résoudre l’affaire sur laquelle il travaille – des ouvriers de plateforme pétrolière sont tués par ce qui semble être un ours polaire – mais va également l’aider à se retrouver, à retrouver ses racines, son histoire.

C’est un livre passionnant, très prenant malgré le début laborieux.


Le jour de ma mort, de Jacques Expert

Un livre qui m’a déçue parce que je m’attendais à quelque chose de plus travaillé, de plus abouti. Là, les personnages sont un ramassis de poncifs, de clichés, la fin est cousue de fil blanc, le personnage principal de Charlotte est totalement exaspérante…

Une lecture qui ne me laissera pas de souvenir impérissable malheureusement.


Pour le mois de juillet, mois plus tranquille, quoique puisque nous partons en vacances vers la seconde moitié du mois. Mon esprit sera donc un peu accaparé par la liste des choses à emporter dans nos bagages. Mais je vais lire, ça c’est sur ! Petite PAL prévisionnelle pour juillet :

  • Dans son silence, d’Alex MICHAELIDES (que je suis en train de lire, il me reste environ 40% à lire)
  • Les sept morts d’Evelyn Hardcastle, de Stuart TURTON
  • De bonnes raisons de mourir, de Morgan AUDIC
  • Simetierre, de Stephen KING
  • Un classique de la littérature française. J’ai décider d’en lire un par mois, parce que je me rends compte que j’ai quelques lacunes en la matière. Je le choisirai courant du mois de juillet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :