Démons – Marc LAINE

Coup de cœur de Franck Thilliez, rien de moins ! Alors je ne me fie jamais aux bandeaux rouges des livres, parce que ça fait racoleur, et donc selon moi ça prouve que le livre a besoin de ça pour qu’on y prenne attention, et pas pour de bonnes raisons. Mais j’avais très envie de lire ce livre. C’est désormais chose faite. Voici mon avis sur Démons de Marc Laine.

Résumé de l’éditeur

Maxime, 31 ans, est un jeune lieutenant exerçant ses sombres talents au sein de la police judiciaire avignonnaise. D’ordinaire, aucun malfaiteur n’échappe à son instinct de chasseur, mais cette fois-ci, il va être confronté à la pire des machines à tuer. Sa nouvelle équipière saura-t-elle le guider ? Parviendra-t-elle à le libérer de la noirceur de son passé si torturé ? La quête de Maxime le conduira inexorablement au plus profond des ténèbres qu’il combat, mais saura-t-il en revenir indemne…

Ce que j’en ai pensé

Po po po !!! Quel bouquin ! Nous sommes en présence d’un VRAI thriller, avec un grand T. Avec ce roman, Marc Laine se pose là comme un auteur à suivre, un auteur qui maîtrise les codes du genre. Voyez un peu : des crimes horribles, bien gores, à la symbolique forte, un méchant bien méchant, bien flippant, un mobile bien maîtrisé, un personnage principal fort et ténébreux à souhait.

Maxime est un flic à la gueule cassée : de profondes cicatrices zèbrent son visage, le rendant à la fois intimidant et intriguant. La plupart des gens qui le rencontrent ont du mal à le regarder plus de trente secondes tellement il est étrange… Sa particularité, c’est qu’il suit son instinct hors norme qui lui permet de traquer les pires criminels. Il était donc tout désigné pour débusquer ce tueur qui, excusez du peu, tue un mec, le suspend à un croc de boucher, tête en bas, les bras coupés, dont un est enfoncé dans sa bouche et l’autre dans son rectum… Et ouais ! Le tueur va tuer comme ça quelques personnes, et décore chaque scène de crime avec une phrase sibylline tirée d’un poème.

Le rythme est soutenu, c’est captivant du début à la fin, et Marc Laine mène ses lecteurs en bateau. A l’instar des enquêteurs, dès qu’un suspect est trouvé, on se dit « c’est lui ! C’est obligé ! », et puis Marc Laine nous mène en fait dans un cul-de-sac. C’est retors, c’est jouissif ! Je déplore juste le personnage de Stéphanie, la nouvelle partenaire de Maxime, qui est superflue selon moi. J’ai l’impression qu’il fallait mettre une touche féminine, donc l’auteur l’a créée en ce sens.

En un mot

J’ai adoré ce livre très rythmé, et la fin est juste « wouah ! » Je vous le conseille si vous aimez les vrais thrillers, à l’ambiance noire avec un soupçon de gore. Ce roman est une vraie réussite sur laquelle vous pouvez vous ruer !

Un commentaire sur “Démons – Marc LAINE

  1. Ping : Bilan lecture #11 | La Papivore

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :