Un talent pour le crime – Andrew WILSON

Quelque fois, j’ose prendre des risques et choisir un livre au feeling, et non parce que l’auteur est célèbre, ou parce que tout le monde est enthousiaste pour tel ou tel livre. Quand j’ai vu ce roman, je me suis dit : je ne connais pas l’auteur, je ne connais pas la maison d’édition, et je n’ai vu ce livre nulle part, pas même sur mes plateformes de lecture habituelles (Livraddict et Goodreads). Mais j’ai voulu tenter ma chance et le lire. L’avantage c’est que je n’avais aucun préjugés, aucune attente particulière. ALors, est-ce que ça en valait le coup ? Voici mon avis sur Un talent pour le crime, d’Andrew Wilson.

Résumé de l’éditeur

En décembre 1926, Agatha Christie disparaît sans laisser de traces. Sa voiture est retrouvée abandonnée avec, à l’intérieur, son manteau et ses papiers. La « reine du crime », dont le dernier livre Le Meurtre de Roger Ackroyd est un succès mondial, semble s’être volatilisée.

En réalité, alors qu’elle s’apprêtait à rendre visite à son agent littéraire, elle a croisé le chemin d’un odieux maître-chanteur. Un homme extrêmement manipulateur qui lui demande de commettre un meurtre à sa place si elle veut un jour revoir sa fille.

Agatha va devoir utiliser toutes ses petites cellules grises et sa débrouillardise pour contrecarrer son adversaire déterminé à exploiter son talent de l’intrigue. La romancière se fait enquêtrice et plonge en eaux troubles pour retrouver sa liberté et résoudre une affaire digne de ses meilleurs best-sellers…

Mon avis

Je ne saurais le classer dans une catégorie. Ce n’est pas vraiment un polar, ni un thriller, ni un cosy mystery… Mais ce n’est pas de la littérature blanche. C’est indéfinissable.

L’auteur, Andrew Wilson, est un enseignant britannique, et il s’est basé sur un fait réel pour créer ce roman. En décembre 1926, Agatha Christie a réellement disparu pendant une dizaine de jours après qu’elle a appris que son mari la trompait et voulait divorcer. On a retrouvé sa voiture et son manteau abandonnés sur la route, mais aucune autre trace de l’autrice. Elle est retrouvée dix jours plus tard dans un hôtel, victime d’amnésie. Personne n’a jamais su ce qui lui était arrivée, et elle n’en a jamais parlé même dans son autobiographie. Andrew Wilson a donc profité de cette grosse zone d’ombre pour imaginer ce qu’il s’était passé.

Il a donc imaginé qu’Agatha Christie avait été victime d’un maître chanteur, le docteur Kurs – un type ignoble et qui a une haleine de charognard – qui lui a demandé de tuer sa femme Flora, pour qu’il puisse empocher son héritage. Agatha Christie a donc simulé sa disparition, pour préparer son méfait, contrainte et forcée bien évidemment. Tout ne se passe pas vraiment comme prévu, jusqu’à ce qu’elle soit retrouvée dans cet hôtel spa, simulant une amnésie pour éviter de dire ce qu’il s’était réellement passé.

J’ai mis énormément de temps à le finir ! En cause surtout une période de fatigue pour moi, qui a eu pour conséquence une panne de lecture, et puis en cause aussi le manque de rythme de ce roman. Une enquête d’Hercule Poirot est cinq fois plus rythmée que cette histoire. C’est dire ! Il ne se passe pas grand chose, à mon grand désespoir, mon intérêt n’a donc pas été attisé. C’est vraiment dommage. Ce qui est tout de même intéressant, c’est l’imagination dont Andrew Wilson a su faire preuve concernant cet épisode mystérieux de la Reine du Crime.

En un mot

Ce livre ne m’a rien apporté de spécial, à part l’envie de lire des ouvrages sur la vie d’Agatha Christie et sur cet épisode en particulier. Cela contribue à l’aura de mystère qui entoure l’autrice depuis tant d’années. Je vous le conseille si vous êtes amateurs de polars, de romans policiers sans hémoglobine et sans violence. Mais pour moi, c’est un flop !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :