Les vacances d’Hercule Poirot – Agatha CHRISTIE

Les éditions Le Livre de Poche ont lancé un challenge sur Instagram pour les 6 prochains mois. Il s’intitule #JeLisAgathaChristie, et il consiste en lire un livre par mois de juillet à décembre. Pour le mois de juillet c’est donc Les Vacances d’Hercule Poirot, un livre que je n’avais pas encore lu malgré mon amour inconditionnel pour Agatha Christie. C’est maintenant chose faite, grâce au Livre de Poche.

Les Sept Morts d’Evelyn Hardcastle – Stuart TURTON

J’avoue que j’ai acheté ce livre principalement pour sa couverture : ce bleu profond et ces caractères dorés m’ont littéralement hypnotisée ! Et bien sur la quatrième de couverture a fini de me convaincre de l’acquérir (mon porte-feuille et moi ne sommes décidément plus sur la même longueur d’ondes…). L’auteur est inconnu au bataillon, évidemment puisque c’est son premier livre, édité chez les éditions Sonatine, que j’apprécie depuis qu’ils ont sorti la saga du Bourbon Kid.

Dans son silence – Alex MICHAELIDES

Encore une fois, c’est un livre que j’ai vu passer sur Bookstagram sur plusieurs comptes, avec le plus souvent des avis dithyrambiques. J’ai donc voulu me le procurer, en version e-book, parce que j’avais envie à ce moment là de ne pas être « encombrée » par un gros livre. Je vous parle de Dans son silence d’Alex Michaelides.

La quiche fatale – M.C. BEATON

Première histoire d’Agatha Raisin, cette saga signée M.C. Beaton (pseudonyme de Marion Chesney) qui a été publiée pour la première fois en 1992. Je ne connaissais pas, même si j’avais déjà vu plusieurs fois ces livres à la couverture attrayante dans les rayons librairie. J’ai donc voulu lire le premier, histoire de voir à quoi ça ressemblait. Et j’ai donc lu Agatha Raisin et la Quiche fatale, de M.C. Beaton.

La maison des oubliés – Peter JAMES

Je n’ai lu qu’un livre de Peter James auparavant, Comme une tombe, que j’avais bien aimé. Et ce livre-ci, je l’ai vu passer sur les blogs de Tomabooks et Angie du blog Culturez-moi. Leurs avis concordaient, mais j’avais envie de me faire le mien en le lisant. Voici donc la Maison des Oubliés, de Peter James.

Ragdoll – Daniel COLE

J’ai été agréablement surprise par ce livre. Je ne connaissais pas cet auteur, Daniel Cole, un plutôt joli monsieur, qui a été ambulancier avant de devenir auteur de scénario pour la télé. Enfin, il a essayé de le devenir et comme personne n’a cru en lui, il a décidé d’écrire des romans. Et on ne peut que l’en féliciter !

Une mémoire d’éléphant – Agatha CHRISTIE

Petit roman de 155 pages, petite pause littéraire. J’ai donc fait la rencontre de la romancière Ariane Oliver, une amie d’Hercule Poirot. Vous verrez au fil du temps que j’adore Hercule Poirot. C’est donc Ariane Oliver qui mène l’enquête dans la première moitié du livre, puis dans la seconde c’est le détective belge qui mène les investigations.