The Thursday Murder Club – Richard OSMAN

Oui, un livre en anglais. Normal me direz-vous, quand on vit en Angleterre. Ce livre-ci me faisait de l’œil depuis plusieurs jours après mon arrivée sur le territoire british, déjà parce que la couverture so rétro m’a beaucoup plu, et en plus c’est un livre policier. Un whodunit, plus particulièrement, dans la même veine que les Agatha Raisin. Ici, au Royaume-Uni, Richard Osman est très connu surtout comme animateur télé de jeux, l’équivalent de Nagui ou Jean-Luc Reichman. C’est son premier roman.

Voici mon avis sur The Thursday Murder Club, de Richard Osman.

Résumé de l’éditeur

In a peaceful retirement village, four unlikely friends meet weekly in the Jigsaw Room to discuss unsolved crimes; together they call themselves The Thursday Murder Club. Elizabeth, Joyce, Ibrahim and Ron might be pushing eighty but they still have a few tricks up their sleeves.

When a local developer is found dead with a mysterious photograph left next to the body, the Thursday Murder Club suddenly find themselves in the middle of their first live case. As the bodies begin to pile up, can our unorthodox but brilliant gang catch the killer, before it’s too late?

Mon avis

J’ai mis pas mal de temps à le finir, parce que je ne suis pas bilingue et mon anglais est un petit peu rouillé, donc j’ai lu plus lentement que s’il avait été en français. Mais j’ai été ravie de relire la langue de Shakespeare, et j’en ai profité pour apprendre du vocabulaire.

J’ai également mis pas mal de temps à le lire, parce que….. c’était lent ! Je ne sais pas si c’est moi, ou si l’auteur a volontairement réduit le rythme mais qu’est-ce que c’est lent ! Les personnages principaux sont des presque octogénaires, donc le rythme de l’histoire est comme calqué sur le leur. Même l’alternance entre les chapitres de narration classique, et les extraits du journal d’un des personnages (donc utilisation du « je »), n’aident pas à accélérer un peu le tempo de la lecture.

C’est dommage parce que l’humour anglais est bien présent, cet humour pince-sans-rire et sarcastique si particulier et que j’adore. Mais la mayonnaise n’a pas pris malheureusement, et ma déception a été totale avec le dénouement dont je n’ai pas tout compris : pas à cause de la langue mais trop de facteurs qui entrent en jeu, trop de coupables…

Bref, vous l’avez compris je n’ai pas été emballée par ce livre et c’est vraiment dommage.

En un mot

Une déception donc, mais un pur whodunit british qui peut plaire si jamais il sort en France.

Un commentaire sur “The Thursday Murder Club – Richard OSMAN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :