A la table des tyrans – Christian ROUDAUT

J’aime bien les livres dans ce genre, qui parlent d’anecdotes historiques. Ici la promesse est de parler des habitudes alimentaires de tyrans triés sur le volet, de leur attitude face aux arts de la table et la gastronomie. Hitler, Mao ou encore Saddam Hussein passent à table dans ce livre paru chez Flammarion.

Voici mon avis sur A la table des tyrans, de Christian Roudaut.

Résumé de l’éditeur

Du végétarisme fantasque d’Hitler aux pièges dînatoires de Staline, de la nourriture « révolutionnaire » de Mao à l’hygiénisme de Ceausescu, des banquets impériaux de Bokassa aux dîners arrosés de Saddam, ce livre raconte les manies alimentaires des tyrans. Miroir du totalitarisme, l’ assiette des dictateurs reflète leur soif de pouvoir absolu mais aussi leurs angoisses souvent enracinées dans l’enfance. Cet ouvrage très documenté nous plonge dans l’atmosphère menaçante, et parfois tragicomique, de la table des tyrans. Les plats et les décors changent mais la peur figure toujours au menu…

Mon avis

Je me faisais une joie de me l’acheter et de le lire. Mais j’ai eu un peu de mal à rester intéressée, à m’accrocher jusqu’à la fin. J’ai trouvé la plume de l’auteur trop sophistiquée pour moi, il y a plein de phrases que je n’ai pas comprises (j’ai par contre appris un nouveau mot : la commensalité). Je ne sais pas si c’est parce que je suis limitée intellectuellement ou si c’est parce que l’auteur l’est trop, intellectuel. En tout cas j’ai du relire plusieurs fois quelques phrases pour être sure de bien comprendre.

J’ai également trouvé que certains portraits étaient répétitifs, peut-être parce que l’auteur manquait de sources étayées pour parler de certains dirigeants (le chapitre sur Hitler par exemple, l’auteur évoque toujours les mêmes choses en se paraphrasant). On apprend tout de même quelques anecdotes intéressantes, comme le fait que Staline faisait boire ses invités, afin que leur langue se délie, alors que lui même coupait sa vodka avec de l’eau pour tenir la route. Ou encore que le FSB analysait le caca des hommes d’état invités chez Staline, afin de connaître leur tempérament…

C’est donc un avis en demie teinte pour ma part, c’est dommage. Mais si vous appréciez ce genre de livres, n’hésitez pas, ça peut peut-être vous intéresser.

Un commentaire sur “A la table des tyrans – Christian ROUDAUT

  1. Belle découverte 🙂 hésites pas à venir faire un tour sur mon site Intel-blog.fr et à t’abonner si ça te plaît 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :