Voyage au bout de l’enfer – Florent MAROTTA

Auteur inconnu pour moi, mais maison d’édition reconnue et approuvée, donc roman ultra tentant. Ajoutez à ça que le livre a été « adoubé » par Anais Serial Lectrice, n’en jetez plus ! Alors que donne ce thriller de plus de 500 pages ?

Voici mon avis sur Voyage au bout de l’enfer, de Florent Marotta.

Résumé de l’éditeur

Lucie, capitaine de police, est jetée dans le grand bain dès sa prise de commandement à la PJ de Lyon. Sa première enquête va la renvoyer face à ses propres démons et il faudra toute l’implication de son équipe pour déjouer la machination implacable qui s’est mise en place.

C’est le début de son voyage terrifiant, une piste d’ésotérisme et de sang, jusqu’au bout de l’Enfer.

Mon avis

Florent Marotta nous offre un thriller certes qui allie tous les bons éléments d’un roman du genre, mais je n’ai pas trouvé le petit truc en plus qui m’a décroché la mâchoire ou fait tomber en pâmoison.

Le côté ésotérique de l’intrigue m’a quelque peu déroutée, et le personnage principal de Lucie, une officier de police qui débarque en province avec tous les a priori possibles, ne m’a pas du tout plu. Je n’ai pas compris pourquoi elle était autant sur la défensive avec ses collègues masculins, voyant partout du sexisme. Cela l’a rendu antipathique à mes yeux.

C’est par contre un roman riche et dense, dont le sujet, l’anthroposophie, a fait l’objet de beaucoup de recherches de la part de l’auteur, à n’en pas douter. Les personnages sont finement ciselés, et l’action omniprésente.

En ce qui concerne la plume de l’auteur, même si j’ai d’éploré des expressions tout droit venues d’autrefois (« Benoit était déjà là, penché comme de juste sur le livre. Quand il l’entendît arriver, il leva les yeux, hocha la tête dans sa direction et retourna à sa lecture. Décidément, celui-là ne la portait toujours pas dans son cœur. Les choses s’étaient améliorées entre eux, mais ce n’était pas encore l’Amérique. »), qu’on n’utilise plus et qui font un peu kitsch, c’est efficace et on comprend tout.

En résumé, un bon thriller mais trop long et trop ésotérique pour moi. Je ne suis sûrement pas le bon public.

2 commentaires sur “Voyage au bout de l’enfer – Florent MAROTTA

  1. Sévère sentiment sur le « tout droit venue d autrefois » soixantenaire avancée ça ne me choque pas . Avis d un autre siècle qu est le mien. Sans cela j aime tes (vos), je me dois de ne pas tutoyer🤣,chroniques…..

    J’aime

    • Merci pour ton avis ! Le roman est jalonné d’expressions un peu désuètes, des mots qu’on n’entend plus vraiment. J’ai 36 ans et même moi je ne les utilise pas 😄 Et le tutoiement 👍🏻👍🏻

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :