Les Ravissantes – Romain PUÉRTOLAS

Ah, Romain Puértolas… Je l’ai découvert avec La police des fleurs, des arbres et des forêts qui avait été un véritable coup de cœur pour moi. Je n’ai pas lu ses précédents romans qui ont aussi des titres à rallonge, il me semble que c’est de la littérature blanche (« L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea » ou encore « La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la tour Eiffel« ). Puis j’ai lu Sous le parapluie d’Adélaïde, un bon roman policier aussi ; j’avais donc hâte de découvrir son dernier roman. Et j’ai eu l’immense honneur de le recevoir en avant-première, dédicacé s’il-vous-plaît ! Et pas juste « Bonne lecture, amicalement », non non ! Une vraie dédicace personnalisée.

Voici mon avis sur Les Ravissantes, de Romain Puértolas.

Résumé de l’éditeur

Que s’est-il réellement passé en mars 1976 dans la petite ville de Saint Sauveur, en Arizona ?

C’est la question à laquelle tente de répondre le journaliste Neil Sheehan, confronté à une énigme qui divise la population : la disparition, sans mobile apparent, de plusieurs adolescents. Tandis que le shérif Liam Golden met tout en oeuvre pour résoudre l’affaire, les mères des disparus accusent une communauté de marginaux qui s’est installée un an plus tôt dans les parages. Et pendant ce temps, d’étranges lumières apparaissent les nuits sans lune et la tension continue de monter entre les deux camps…

Comment démêler le vrai du faux ? À qui donner tort ou raison ? Distillant le doute, recoupant témoignages et informations réelles, Romain Puértolas invite le lecteur à mener l’enquête dans ce roman dont chaque page déjoue les certitudes.

Mon avis

Ici encore, Romain Puértolas met notre sens de la déduction à rude épreuve. On sait en lisant ses romans qu’il y aura un retournement de situation, du coup on s’attend à tout mais on ne met jamais dans le mille !

Des enfants et adolescents disparaissent mystérieusement dans une petite ville d’Arizona, d’étranges lumières apparaissent la nuit dans le ciel, et une secte bizarre a pris ses quartiers dans cette petite ville. On essaye de relier tout ça mais ça ne fonctionne pas, il y a un hic. Les Ravissantes, ce sont les mères des enfants disparus, qui font tout leur possible pour les retrouver, quitte à défier la police et à leur mettre une pression de malade. Et on les comprend !

Mais tout cela est-il réel ? Le dicton qui affirme qu’il ne faut pas se fier aux apparences prend tout son sens dans ce roman. Je n’en dévoilerai pas plus évidemment, à vous de découvrir ce qu’il s’est passé dans cette petite bourgade américaine.

La fin m’a surprise, je ne m’attendais pas à ce dénouement. Cela clôt une lecture plaisante, même si je l’ai trouvée un poil trop longue. Romain Puértolas a réussi à se « réinventer » : dans La police des fleurs,… et Le parapluie d’Adélaïde, il nous proposait des enquêtes policières décalées, avec une plume cocasse et un dénouement à chaque fois inattendu et drôle. Ici l’auteur a su revenir à une enquête policière « classique », pas de situation saugrenu, pas de quiproquo : quelque chose s’est passé, on ne peut pas l’expliquer, la police enquête pour découvrir la solution. Et puis il y a cette communauté, cette secte, dirigée par un mec qui se croit être la réincarnation de Jésus ; ce sont les coupables tout désignés puisque ce qui sort de l’ordinaire, surtout dans une petite ville, fait peur.

Je salue également le travail qu’il a effectué pour son roman : il a tout créé de A à Z, la ville de Saint-Sauveur et son histoire que l’on jurerait réelle, la secte qui a tout d’une vraie, il a même réussi à recréer l’ambiance des années 70 ; y a pas à dire, il a fait beaucoup de recherches en amont. Bref, c’est un bon roman policier.

En un mot

Une lecture plaisante, une bonne enquête policière que j’ai trouvé trop longue à mon goût : certains passages aurait peut-être mérité d’être raccourcis.

La dédicace de Romain Puértolas !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :