La Papivore

Dans les brumes de Capelans – Olivier NOREK

Olivier Norek et moi c’est une histoire d’amour qui a commencé en 2015, lorsque j’ai lu Code 93. Je l’avais choisi uniquement sur la quatrième de couverture et je me souviens de sessions de lecture dans le métro parisien. Puis j’ai lu Territoires… Puis Surtensions… J’avais mis le doigt dans un engrenage littéraire dont il m’était impossible de sortir. J’étais tombée amoureuse de Victor Coste, et puis d’Olivier Norek (amour littéraire, évidemment !), alors j’ai lu TOUS ses livres, à chaque fois avec une avidité certaine. Surface a été pour moi un coup de foudre livresque absolu ; Entre deux mondes m’a fait pleurer ; il n’y a qu’Impact qui m’a énormément déçue.

Alors quand la publication de son nouveau roman a été annoncée, lorsque j’ai su que c’était une nouvelle aventure de Victor Coste, six ans après la dernière, j’étais comme une folle ! J’ai donc profité que mes parents et mon frère venaient en vacances à la maison pour leur demander de me ramener le Graal, parce que je voulais absolument l’objet, je ne voulais pas le lire en format numérique.

Voici mon avis sur Dans les brumes de Capelans, d’Olivier Norek.

Lire la Suite

Les poupées – Alexis LAIPSKER

C’est le troisième roman d’Alexis Laipsker, cet ancien journaliste et présentateur télé spécialisé dans les émissions de poker. J’avais énormément aimé les deux précédents, …Et avec votre esprit (que j’ai oublié de chroniquer !) et Le mangeur d’âmes. Alexis Laipsker est devenu en l’espace de deux ans, un auteur de thriller à suivre absolument.

Voici mon avis sur Les poupées, d’Alexis Laipsker.

Lire la Suite

Alabama 1963 – Ludovic MANCHETTE & Christian NIEMIEC

Ce livre est passé partout sur les réseaux sociaux, avec à chaque fois la mention « coup de cœur ! ». J’avoue que je n’osais pas le lire, parce que je n’étais pas sure que c’était un thriller et du coup je pensais que je n’aimerais pas. Mais je suis allée au-delà de mes doutes et je l’ai dévoré en quelques heures.

Voici mon avis sur Alabama 1963, de Ludovic Manchette et Christian Niemiec.

Lire la Suite

American predator – Maureen CALLAHAN

J’ai lu ce livre lorsque mon mari était en déplacement professionnel pendant quelques jours. J’ai donc eu peur, le soir, quand tout était calme à la maison. Et le moindre bruit me faisait sursauter. A cause de ce bouquin.

Maureen Callahan est une autrice et journaliste qui a l’habitude d’écrire sur les gens célèbres, les icônes de la pop culture, et ici elle relate la vie criminelle d’un tueur en série véritablement démoniaque qui a sévi dans les années 2010, d’après ce que l’on sait. Oui, parce qu’il a sûrement commencé sa carrière de meurtrier bien plus tôt.

Voici mon avis sur American predator, de Maureen Callahan

Lire la Suite

Te tenir la main pendant que tout brûle – Johana GUSTAWSSON

Johana Gustawsson, je l’aime énormément. Ses romans aussi, je les ai tous lus : Block 46, Mör et Sang, qui constituent la saga Emily Roy et Alexis Castells. Quand j’ai vu qu’elle publiait un nouveau roman j’ai évidemment voulu le lire. C’est maintenant chose faite.

Voici mon avis sur Te tenir la main pendant que tout brûle, de Johana Gustawsson.

Lire la Suite

Le tueur intime – Claire FAVAN

Première fois que je lis Claire Favan, et sûrement pas la dernière ! Lorsque j’ai vu le nombre de pages, 1082, j’ai eu peur. La communauté Bookstagram m’a rassurée en me disant que c’était un livre génial. Je l’ai donc commencé sans être franchement enthousiaste. Et puis je l’ai terminé, en un clin d’œil.

Voici mon avis sur Le tueur intime, de Claire Favan.

Lire la Suite

Sang – Johana GUSTAWSSON

Ah, j’ai eu plaisir à retrouver Johana Gustawsson, une autrice que j’ai découverte avec le premier roman de la trilogie Emily Roy et Alexis Castells, Block 46, que j’avais adoré. Après ma lecture du deuxième tome, Mör, il était logique que je termine la trilogie avec ce livre. Je pensais le lire sur une semaine, parce qu’ici en Angleterre on est confinés, j’ai donc les enfants à la maison toute la journée, autant dire que je ne pensais pas trouver du temps pour moi. Et bien finalement je l’ai lu en quelques heures sur 2 jours !

Voici mon avis sur Sang, de Johana GUSTAWSSON.

Lire la Suite

Fermer les yeux – Antoine RENAND

J’attendais ce roman avec tant d’impatience ! Après mon coup de cœur pour l’Empathie l’année dernière et son entrée fracassante dans le top 10 de mes livres préférés, ce livre je le voulais de toutes mes forces. Donc quand il est sorti mi mars, ni une ni deux je l’ai lu. Voici mon avis sur Fermer les yeux, d’Antoine Renand.

Lire la Suite

La cave aux poupées – Magali COLLET

Nouvelle publication des éditions Taurnada, et nouveau succès pour moi. Que dis-je, un succès… Un COUP DE CŒUR ! Oui, décidément cette maison d’édition ne me déçoit jamais. Voici mon avis sur La cave aux poupées, de Magali Collet (sortie le 19 mars).

Lire la Suite

Robe de marié – Pierre LEMAÎTRE

Je n’avais encore jamais lu Pierre Lemaître. Sacrilège me diront certains ! Bah oui, bah je suis passée à côté, désolée. Alors j’ai essayé de corriger cette boulette, et j’ai lu ce livre qui m’a été conseillé par Loeildeluciole et Pointalaligne. M’ont-elles été de bon conseil ? Voici mon avis sur Robe de marié, de Pierre Lemaître.

Lire la Suite

Cool killer – Sébastien DOURVER

Oh. Mon. Dieu.

J’avais tellement envie de le lire celui-là… Sur les réseaux je voyais se former une espèce de confrérie de ceux qui avaient lu ce livre, des lecteurs ébahis par cette histoire hors du commun, avec pour cri de ralliement « Trotinette-man ! » Sauf que moi je l’avais pas lu, et je n’arrivais pas à le trouver dans mes points de vente habituels, et que ça me frustrait de passer à côté de ce livre… Et puis Noël est arrivé, et mon petit frère me l’a offert ce livre (alors qu’il ne fait jamais de cadeaux. JAMAIS), ce qui a donné une petite saveur en plus à ma lecture. Ce livre, c’est celui qui clôture mon année 2019, et avec un certain panache. Ce livre, c’est Cool killer, de Sébastien Dourver.

Lire la Suite

La police des fleurs, des arbres et des forêts – Romain PUERTOLAS

Le titre est farfelu, évidemment, et Romain Puértolas est un habitué des titres à rallonge (exemple : L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa). Perso, j’aime pas ça, je trouve que ça fait « j’attire le lecteur avec un titre burlesque mais l’histoire ne vaut pas forcément le détour ». Mais j’ai entendu beaucoup de bien sur ce roman, la promesse d’une lecture qui sort de l’ordinaire, donc je l’ai lu. Et voici ce que j’ai pensé de La police des fleurs, des arbres et des forêts, de Romain Puértolas.

Lire la Suite