Fermer les yeux – Antoine RENAND

J’attendais ce roman avec tant d’impatience ! Après mon coup de cœur pour l’Empathie l’année dernière et son entrée fracassante dans le top 10 de mes livres préférés, ce livre je le voulais de toutes mes forces. Donc quand il est sorti mi mars, ni une ni deux je l’ai lu. Voici mon avis sur Fermer les yeux, d’Antoine Renand.

La cave aux poupées – Magali COLLET

Nouvelle publication des éditions Taurnada, et nouveau succès pour moi. Que dis-je, un succès… Un COUP DE CŒUR ! Oui, décidément cette maison d’édition ne me déçoit jamais. Voici mon avis sur La cave aux poupées, de Magali Collet (sortie le 19 mars).

Robe de marié – Pierre LEMAÎTRE

Je n’avais encore jamais lu Pierre Lemaître. Sacrilège me diront certains ! Bah oui, bah je suis passée à côté, désolée. Alors j’ai essayé de corriger cette boulette, et j’ai lu ce livre qui m’a été conseillé par Loeildeluciole et Pointalaligne. M’ont-elles été de bon conseil ? Voici mon avis sur Robe de marié, de Pierre Lemaître.

Cool killer – Sébastien DOURVER

Oh. Mon. Dieu. J’avais tellement envie de le lire celui-là… Sur les réseaux je voyais se former une espèce de confrérie de ceux qui avaient lu ce livre, des lecteurs ébahis par cette histoire hors du commun, avec pour cri de ralliement « Trotinette-man ! » Sauf que moi je l’avais pas lu, et je n’arrivais pas à le trouver dans mes points de vente habituels, et que ça me frustrait de passer à côté de ce livre… Et puis Noël est arrivé, et mon petit frère me l’a offert ce livre (alors qu’il… Lire la Suite

La police des fleurs, des arbres et des forêts – Romain PUERTOLAS

Le titre est farfelu, évidemment, et Romain Puértolas est un habitué des titres à rallonge (exemple : L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa). Perso, j’aime pas ça, je trouve que ça fait « j’attire le lecteur avec un titre burlesque mais l’histoire ne vaut pas forcément le détour ». Mais j’ai entendu beaucoup de bien sur ce roman, la promesse d’une lecture qui sort de l’ordinaire, donc je l’ai lu. Et voici ce que j’ai pensé de La police des fleurs, des arbres et des forêts, de Romain… Lire la Suite

Disko – Mo MALO

J’avais beaucoup aimé le premier livre de Mo Malo, Qaanaaq, où nous faisions la connaissance de Qaanaaq Andriensen, ce flic groenlandais de naissance mais qui a toujours vécu au Danemark. Il avait eu de la peine à se faire accepter par les autochtones, et encore plus à mener l’enquête sur des meurtres commis apparemment par un ours polaire (la chronique ici : Qaanaaq – Mo MALO). Ce livre-ci est la suite des aventures de Qaanaaq, sept mois plus tard. Voici mon avis sur Disko de Mo Malo.

L’Empathie – Antoine RENAND

Voilà un exemple flagrant d’un choix de lecture guidé par Instagram, et plus précisément par l’excellent Thomas du blog Tomabooks. C’est le premier livre d’Antoine Renand, scénariste et metteur en scène qui s’essaye à l’écriture avec l’Empathie, publié chez La Bête noire de Robert Laffont.

Surface – Olivier NOREK

Il y a 4 ou 5 ans, j’ai lu un livre que j’avais acheté en me fiant uniquement sur la quatrième de couverture : l’histoire d’une équipe de police qui enquête sur des meurtres dans le 9-3… Je ne connaissais pas l’auteur, mais j’avais beaucoup aimé ce livre, et les deux autres qui complétaient la saga. Vous l’aurez deviné, je parle de Code 93, Territoires et Surtensions. Dès lors, Olivier Norek est devenu l’un de mes auteurs préférés.

Vindicta – Cédric SIRE

Ce livre a été le chouchou de Bookstagram à sa sortie il y a quelques semaines. Premier roman de la nouvelle maison d’édition Metropolis, c’est aussi le dernier bébé de Cédric Sire : autant dire que ce livre était très attendu. Alors je le dis tout de suite, je ne connaissais pas Cédric Sire. Il sévissait encore il y a quelque temps sous le nom Sire Cédric, et ce nom là m’a toujours fait penser à de la fantasy, genre littéraire que je n’apprécie pas trop – une petite touche par-ci, par-là… Lire la Suite

Les Démoniaques – Mattias KÖPING

Voici la chronique d’un livre que je voulais lire depuis longtemps. Pour la petite anecdote, c’est mon père qui habite à plusieurs centaines de kilomètres de chez moi, qui me l’a acheté et me l’a envoyé : chez moi, pas moyen de le trouver, ni en librairie ni sur Amazon.