Alabama 1963 – Ludovic MANCHETTE & Christian NIEMIEC

Ce livre est passé partout sur les réseaux sociaux, avec à chaque fois la mention « coup de cœur ! ». J’avoue que je n’osais pas le lire, parce que je n’étais pas sure que c’était un thriller et du coup je pensais que je n’aimerais pas. Mais je suis allée au-delà de mes doutes et je l’ai dévoré en quelques heures.

Voici mon avis sur Alabama 1963, de Ludovic Manchette et Christian Niemiec.

Résumé de l’éditeur

Birmingham, Alabama, 1963. Le corps sans vie d’une fillette noire est retrouvé. La police s’en préoccupe de loin. Mais voilà que d’autres petites filles noires disparaissent…

Bud Larkin, détective privé bougon, alcoolique et raciste, accepte d’enquêter pour le père de la première victime.

Adela Cobb, femme de ménage noire, jeune veuve et mère de famille, s’interroge : « Les petites filles, ça disparaît pas comme ça… »

Deux êtres que tout oppose. A priori.

Mon avis

Remontons le temps jusqu’en 1963, en Alabama ; un temps où les familles ont encore des domestiques noirs, où les gens de couleur sont cantonnés à l’arrière des bus, où les étudiants afro-américains n’ont pas le droit d’aller dans les universités pour « blancs ». Les auteurs ont intelligemment dépeint cette période en pointant du doigt des mesures et des lois sans queue ni tête, avec notamment des dialogues assez savoureux.

Malgré l’horreur des crimes perpétrés, on se prend d’affection pour les personnages, Adela et Bud ; on ne peut d’ailleurs que les aimer même si chacun a des préjugés sur l’autre. Adela surtout, cette jeune femme noire, veuve, femme de ménage qui a à sa charge ses trois enfants et son beau-frère, se métamorphose au fil des pages pour devenir un exemple de lutte contre sa condition et les qu’en-dira-t-on.

J’ai adoré ce roman, même si ce n’est pas un thriller. L’écriture, la finesse de l’humour, le thème, les personnages, le dénouement de l’intrigue,… J’ai simplement regretté de l’avoir terminé, j’aurais aimé que cela dure plus longtemps ! Ce roman mériterait d’être adapté au cinéma, tant il est bien écrit.

Je finis donc l’année avec ce coup de cœur que je ne peux que vous recommander.

2 commentaires sur “Alabama 1963 – Ludovic MANCHETTE & Christian NIEMIEC

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :