Le loup des Ardents – Noémie ADENIS

Ce roman a gagné le prix des enquêteurs en 2021, un prix décerné l’année dernière au roman La chute de la maison Whyte, qui est dans ma PAL également.

Le roman a recueilli énormément d’avis positifs parmi les lecteurs de thrillers, il était donc normal que je plonge dans cette intrigue qui se déroule au 16ème siècle.

Voici mon avis sur le loup des Ardents, de Noémie Adenis.

Résumé de l’éditeur

1561, Sologne. L’hiver s’abat sur Ardeloup. Nuit et jour la neige tombe, transformant implacablement le village en prison. Puis un mal mystérieux se répand parmi les habitants. Certains ont des hallucinations terrifiantes, d’autres hurlent qu’ils brûlent alors qu’ils sont glacés.

Cette maladie qui imprime sa marque noire sur le corps des mourants est-elle l’œuvre d’un démon ou celle d’un assassin ?

Bientôt, la superstition embrase les esprits. Il faut un coupable avant qu’il ne reste plus personne pour enterrer les morts…

Mon avis

Quel bon moment j’ai passé parmi les habitants d’Ardeloup ! Évidemment, l’ambiance est lourde et la nature hostile, mais ce thriller historique m’a complètement emballée.

L’intrigue est assez longue à se mettre en place, cela permet à Noémie Adenis de nous présenter tous les habitants, et d’installer ce climat assez pesant qui étouffe le village : il y a des non-dits, des secrets, énormément de mystère autour d’Ardeloup. Et ce mystère s’épaissit encore plus lorsque quelques habitants sont touchés par une sorte de gangrène qui les rend fous, et les fait mourir les uns après les autres.

La tension monte crescendo au fil des pages : on se demande de quel mal souffrent les villageois, qui mourra le prochain, Aymar de Noilat le médecin qui est arrivé comme la providence va-t-il réussir à soigner tout le monde ? Et puis il y a la petite Loïse, une sorte de Cosette que tout le monde rejette à cause d’un événement survenu quelques années plus tôt ; un personnage très touchant.

Noémie Adenis a su très bien nous plonger dans cette Époque moderne (j’utilise ici le terme historien), un temps où on n’est pas tout à fait sorti du Moyen-Âge mais on n’est pas encore au temps de la Révolution, la médecine utilise encore beaucoup les plantes, les cataplasmes, on croit encore aux sorcières,… L’environnement historique est vraiment bien dépeint sans que cela ne devienne barbant.

En résumé c’est un très bon thriller historique, dont le dénouement est assez inattendu. Une réussite donc.

Un commentaire sur “Le loup des Ardents – Noémie ADENIS

  1. Pingback: La chute de la maison Whyte – Katerina AUTET | La Papivore

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :