La Papivore

Miroir obscur – Ivan ZINBERG

Ce n’est ni le premier, ni le dernier roman d’Ivan Zinberg, mais la Mécanique générale l’a republié en format poche il y a quelques semaines, pour mon plus grand plaisir car :

  • 1° j’avais très envie de découvrir cet auteur ;
  • 2° je surkiffe les formats de la Mécanique générale, notamment la qualité de leur papier.

J’ai donc profité de mes vacances en France cet été pour me le procurer.

Voici mon avis sur Miroir obscur, d’Ivan Zinberg.

Lire la Suite

Sens interdit[s] – Jacques SAUSSEY

Je l’ai découvert pendant ma lecture, mais ce livre fait partie d’une série de romans qui mettent en scène le même personnage principal, Luc Mandoline, un thanatopracteur. Chaque roman est écrit par un auteur différent, avec un cahier des charges assez précis ; ce livre-ci est le neuvième de la série.

J’avais découvert Jacques Saussey avec l’excellent Cinq doigts sous la neige, donc il était naturel que je me penche sur ce roman dont le résumé est plus qu’intéressant.

Voici mon avis sur Sens interdit[s], de Jacques Saussey.

Lire la Suite

Le village des ténèbres – David COULON

Après avoir lu Biotope du même auteur, j’avais envie de découvrir son roman précédent qui a obtenu tellement d’avis dithyrambiques sur les réseaux ! Ni une, ni deux je l’ai commandé (les éditions Ring ne comptent toujours pas publier leurs livres en version numérique), et je viens de le terminer.

Voici mon avis sur Le village des ténèbres, de David COULON.

Lire la Suite

Ted – Pierre REHOV

Quand j’ai su que ce livre sortait fin janvier, je l’ai noté en tête de ma wish list, et j’ai pu me l’acheter début février. Moi, l’amatrice des faits divers et des serial killers (j’aime aussi le dessin et je tricote, hein, rassurez-vous je n’ai pas que des hobbys déviants…), c’était indispensable que je lise ce roman sur le fameux Ted Bundy. Qui plus est publié à la Mécanique Générale, que demande le peuple ? Voici mon avis sur Ted, de Pierre Rehov.

Lire la Suite

Les marcheurs – Frédéric MARS

20190513_092507.jpg

Si vous saviez ce que j’aime les livres de chez la Mécanique générale, et là je parle bien de l’objet physique. J’aime leur format (pas tout à fait de la taille d’un livre de poche), la couverture faite dans un matériau indéfinissable, le grammage du papier… et évidemment leurs auteurs. Parce que La Mécanique générale c’est la branche livre de poche des éditions Ring, et parce que les éditions Ring sont une maison d’édition qui tabasse (je l’ai déjà dit plusieurs fois mais c’est tellement vrai…) Lire la Suite