Ted – Pierre REHOV

Quand j’ai su que ce livre sortait fin janvier, je l’ai noté en tête de ma wish list, et j’ai pu me l’acheter début février. Moi, l’amatrice des faits divers et des serial killers (j’aime aussi le dessin et je tricote, hein, rassurez-vous je n’ai pas que des hobbys déviants…), c’était indispensable que je lise ce roman sur le fameux Ted Bundy. Qui plus est publié à la Mécanique Générale, que demande le peuple ? Voici mon avis sur Ted, de Pierre Rehov.

Résumé de l’éditeur

24 janvier 1989. Coupable de plus de cent viols, tortures et meurtres de jeunes femmes, Ted Bundy doit être exécuté à l’aube sur la chaise électrique. Lors de sa dernière confession, les souvenirs lui reviennent et les questions l’assaillent. Est-il un monstre, un psychopathe ou un être possédé, en quête de vengeance ? Et si cet instinct sadique et les abominations qu’il a commises trouvaient leurs racines dans une autre époque, au-delà de toute explication rationnelle ?

Des Goulags glacés de Sibérie à la moiteur étouffante de la Floride, ce roman au suspense haletant nous transporte derrière les coulisses de l’Histoire, là où la monstruosité règne en maître.

Mon avis

Ah, ce Ted Bundy ! Aussi séduisant que taré, aussi intelligent que pervers, tout a été écrit sur lui de son vivant comme de sa mort. Il est considéré comme le plus célèbre des tueurs en série, malheureusement, mais aussi comme l’un des plus charmants physiquement, j’entends. A tel point que des femmes en sont tombées raides dingues amoureuses, l’ont demandé en mariage, et certaines se sont fait tatouer sa morsure sur le corps… Je me demande qui est le plus malade entre lui et elles. Bref.

Mais quel homme !

Pierre Rehov avertit le lecteur que ce livre est un roman, basé sur une histoire vraie, certes, mais un roman tout de même. Ici, Ted Bundy échange avec un pasteur à quelques heures de son exécution ; le pasteur s’attend à recevoir la confession de crimes que le tueur n’a pas encore avoués, alors que Teddy, lui, veut avoir l’avis du religieux sur la réincarnation et le pardon de Dieu.

En parallèle, il y a l’histoire de Timofey, un professeur physicien russe, qui se fait embarquer et emprisonner sans raison sous l’ère stalinienne en Russie. Et là, nous faisons la connaissance d’un régime totalitaire où les conditions de détention des prisonniers politiques (qui sont condamnés de façon arbitraire le plus souvent) sont écœurantes. Honnêtement, Staline n’a rien à envier à Hitler ; dans le genre fils de p*te, on ne fait pas mieux !

Pierre Rehov a réussi à m’embarquer dans ces deux histoires parallèles, qui n’ont rien à voir ensemble de prime abord, mais qui se rejoignent à la toute fin. Autant, l’auteur nous épargne les détails sordides des crimes de Ted Bundy, mais en ce qui concerne ce qui se passe en Russie dans les années 30, on atteint des sommets d’horreur et d’abjection. J’ai même du fermer le livre deux ou trois fois pour reprendre mon souffle et faire baisser la tension. C’est une lecture intense, qui prend aux tripes. Ici, du côté des crimes de Ted Bundy et de ce qui arrive à Timofey, on a affaire à de l’injustice pure et dure, c’est révoltant, répugnant. Encore plus en sachant que Pierre Rehov s’est basé sur des faits réels.

En un mot

C’est un très bon roman, qui nous embarque dans l’horreur absolue, dans l’injustice la plus profonde.

Points positifs :

  • L’écriture fluide de Pierre Rehov
  • Ses talents de conteur
  • Les détails sordides des crimes de Bundy nous sont épargnés
  • Les révélations sur les rafles et conditions de détention des prisonniers politiques en Russie sous Staline

Points négatifs :

  • Livre qui raconte majoritairement l’histoire de Timofey
  • Le discours et les idées de Ted Bundy laissent peu de place au doute quant à la fin de l’histoire et le dénouement

5 commentaires sur “Ted – Pierre REHOV

  1. Je suis intriguée. J’aime bien le parallèle entre les deux époques / mondes et je me laisserais peut-être tenter si je tombe par hasard dessus.

    J'aime

    • L’histoire de Timofey est beaucoup plus présente dans le livre que celle de Ted Bundy. Le serial killer est presque anecdotique, mais sa présence est nécessaire pour comprendre comment les 2 histoires se rejoignent

      Aimé par 1 personne

  2. Ping : Quoi de neuf Blogo ? #8 |

  3. Coucou !
    Je suis contente de voir un avis sur ce livre je n’en voyais pas sur livraddict ^^. Je l’ai acheté et étonnée que le roman ne se concentre pas vraiment sur Ted et cela m’intrigue 🙂 tu as vu la série Mindhunter ?

    J'aime

    • Oui j’ai vu la série et j’ai adoré ! Et effectivement le livre ne se concentre pas sur Tef Bundy, il ne faut donc pas s’attendre à une biographie. Merci pour ton commentaire 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :