La punition qu’elle mérite – Elizabeth GEORGE

20190414_161921.jpg

Je remercie Bepolar et les Presses de la Cité pour ce ce livre que j’ai reçu fin mars. Elizabeth George est une auteure américaine qui est à l’origine de la saga Thomas Lynley et Barbara Havers, et ce livre-ci en est le vingtième tome. Je ne connaissais ni l’auteure, ni la saga, je me suis donc lancée dans cette lecture totalement néophyte. Je vous parle donc aujourd’hui de La punition qu’elle mérite, d’Elizabeth George.

Résumé de l’éditeur

Ludlow, bucolique bourgade du Shropshire, tombe dans l’effroi lorsque le très apprécié diacre Ian Druitt est accusé de pédophilie. Placé en garde à vue, le suspect est retrouvé mort, pendu.
La commissaire Isabelle Ardery, qui a été dépêchée sur les lieux depuis Londres et qui se débat avec ses problèmes d’alcool, a bien envie de classer l’affaire en suicide. Mais c’est sans compter la sagacité du sergent Barbara Havers. Coachée à distance par l’inspecteur Thomas Lynley, la Londonienne gaffeuse et accro à la nicotine flaire le pot aux roses : et s’il ne s’agissait pas d’un suicide ? N’en déplaise à Isabelle Ardery, Lynley et Havers vont reformer leur duo de choc pour observer de plus près la vie de cette petite ville qui semblait si paisible. Car, derrière leurs allures de gentils retraités ou d’étudiants fêtards, les habitants de Ludlow ont tous quelque chose à cacher…

Ludlow, petite ville pleine de secrets

Un notable est retrouvé mort, pendu, dans un commissariat désaffecté. Et cet homme est accusé de pédophilie après un appel anonyme. Tout le monde est persuadé qu’il s’est suicidé. Sauf Barbara Havers, sergent de Scotland Yard, qui mène l’enquête avec la commissaire Isabelle Ardery.

J’ai donc fait la connaissance des personnages de Ardery qui a de gros gros problèmes d’alcool, Havers qui a de gros gros problème de bouffe et qui fume comme un pompier, et Thomas Lynley l’aristocrate anglais pur jus. Tout ce petit monde se retrouve à démêler le vrai du faux dans cette enquête, entre secrets bien gardés et méfiance envers la police. Le personnage d’Isabelle Ardery est détestable au possible, poivrote au dernier degré, elle fait tout pour pourrir la vie de Barbara Havers… je ne sais pas pourquoi car je ne connais pas les autres tomes de la saga. Mais il y a clairement un passif entre elles, et je n’ai pas pu saisir lequel. Dommage. Barbara Havers, elle, je l’ai beaucoup aimée : un peu lunaire et excentrique, elle a un langage fleuri, ce qui déplaît à son coéquipier Lynley qui, lui, a l’élégance et les manières toutes anglais d’un lord, mais elle est dotée d’un flair remarquable.

C’est un gros livre, près de 700 pages, qui traite des apparences, des classes sociales britanniques, des comportements sexuels déviants ou non, d’une certaine auto-destruction de la jeunesse dans un pays connu pour ses « bitures express ». Les personnages sont profonds et bien construits, mais il m’a manqué des informations du fait que je n’avais pas lu les livres précédents.

En un mot

Ma première impression à la fin de cette lecture : qu’est-ce que c’était long ! Presque 700 pages et il ne se passe rien d’excitant, ce n’est pas rythmé, je me suis vraiment ennuyée. La preuve, je l’ai commencé fin mars, je ne l’ai fini qu’aujourd’hui, alors que d’autres livres lus entre-temps (oui j’ai lu d’autres livres en même temps que celui-là) ne sont passés entre mes mains que quelques jours. Je ne comprends pas pourquoi écrire autant de pages quand 500 auraient largement suffit.

Quant à l’intrigue… je vais dire « tout ça pour ça »…

Bon vous l’avez compris je n’ai pas du tout été emballée par ce livre. C’est dommage car le résumé promettait de belles choses. Je suis bien contente de l’avoir terminé, d’avoir tenu bon, et de pouvoir passer à autre chose désormais.


Note

2 stars

3 commentaires sur “La punition qu’elle mérite – Elizabeth GEORGE

  1. Ping : Bilan lecture #4 – La Papivore

Répondre à Mademoiselle Cup Of tea Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :