Rendez-vous avec le mal – Julia CHAPMAN

Ceci est le deuxième tome des aventures de Samson O’Brien et Delilah Metcalfe. Dans le premier tome, ces deux-là avaient du mal à s’apprécier, Delilah en venant même aux mains de temps en temps. Et puis ici, les tensions s’apaisent au profit de deux enquêtes complètement différentes mais pour lesquelles Samson a été engagé en tant que détective privé. Va-t-il résoudre ces enquêtes ? Voici mon avis sur Rendez-vous avec le mal, de Julia Chapman.

Résumé de l’éditeur

Quand Mme Shepherd se rend à l’Agence de recherche des Vallons, convaincue que quelqu’un cherche à la tuer, Samson O’Brien, détective privé, met cela sur le compte des divagations d’une vieille dame un peu sénile. Pourtant, après une série de curieux incidents à la maison de retraite de Fellside Court, il en vient à se demander si, finalement, il n’aurait pas dû la prendre plus au sérieux…
Alors que les fêtes de Noël approchent, Samson se lance dans une enquête complexe, qui lui demandera de renouer avec les habitants de Bruntcliffe – les mêmes qu’il a fuis une dizaine d’années auparavant. Et qui mieux que la tempétueuse Delilah Metcalfe, propriétaire de l’Agence de rencontre des Vallons, peut l’aider à regagner leur confiance ? Ensemble, Samson et Delilah vont devoir coopérer pour déjouer les menaces qui planent sur les personnes âgées de la région. Avant qu’il ne soit trop tard…

Mon avis

J’avais envie d’un bon cosy mystery, sans prise de tête, sans hémoglobine, mais surtout j’avais envie d’une ambiance bien british parce que…. et bien j’en ai besoin en ce moment pour une raison que je vous dévoilerai dans quelques jours.

J’avais lu le premier tome après un essai infructueux (en lisant la chronique ici, vous verrez que j’avais abandonné Rendez-vous avec le crime au bout d’une cinquantaine de pages, mais je lui avais donné une seconde chance), le trouvant un peu léger et long dans la mise en place de l’intrigue. Ici c’est un peu plus rapide, en tout cas j’ai mieux réussi à rentrer dans l’histoire.

Il ne faut pas s’attendre à un roman glauque, à une ambiance noire, à des méchants très méchants,… non rien de tout ça ici. Ca sent bon la campagne, les animaux de la ferme, le thé et les pâtisseries. Ici, quelqu’un s’en prend aux vieux résidents de la maison de retraite pour une raison qui échappe à tout le monde, et notamment à nous lecteurs. On n’apprend la raison qu’à la toute fin, et c’est bien : ainsi le suspense est maintenu jusqu’à la fin.

Julia Chapman écrit très bien, elle prend son temps pour instaurer l’atmosphère de suspicion, pour établir les relations entre les personnages (Samson et Delilah vont ils enfin s’avouer leurs sentiments ??), et les faire évoluer.

En un mot

Un très bon cosy mystery que j’ai lu vite, prise dans l’histoire. J’ai très envie du coup de lire le troisième tome, notamment pour voir comment vont évoluer les différents personnages.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :