Mystic River – Dennis LEHANE

Je me souviens avoir adoré Shutter Island, l’autre grand roman de Dennis Lehane (mais je vais devoir le relire parce que ça fait un bail…). Celui-ci était dans ma PAL depuis un moment, et je dois dire qu’il m’intimidait. Y a des bouquins, comme ça, qui m’intimident, me font peur, comme Le nom de la rose par exemple. Mais j’ai sauté le pas et j’ai plongé tête la première dans la Mystic river.

Voici mon avis sur Mystic River, de Dennis LEHANE.

Résumé de l’éditeur

Ce jour de 1975, quand éclate une bagarre en pleine rue entre Sean Devine (le plus raisonnable), Jimmy Marcus (la tête brûlée) et Dave Boyle (le plus timoré), les trois garçons sont loin de se douter que leur destin va basculer de façon irrémédiable. Une voiture s’arrête, deux hommes qui se prétendent de la police font monter Dave avec eux sous prétexte de le ramener chez lui. Dave ne reparaîtra que quatre jours plus tard. On ne saura jamais ce qui s’est passé pendant ces quatre jours. Mais les trois garçons cesseront de se fréquenter.

C’est un événement tragique, comme un écho au kidnapping de Dave, qui va les mettre de nouveau en présence : l’assassinat brutal de Katie, la fille aînée de Jimmy, âgée de dix-neuf ans. A mesure que Sean mène l’enquête, ce sont autant de voiles qui se lèvent sur des vérités aussi troubles que les eaux de la Mystic River, dont les profondeurs recèlent bien des secrets inavouables. Pris dans l’engrenage infernal de la souffrance, du remords et du désir de vengeance, les trois anciens amis n’auront plus d’autre choix que de s’affronter en un combat dont aucun ne peut sortir indemne.

Mon avis

Livre noir par excellence, Mystic River est également une espèce de déclaration d’amour de la part de Dennis Lehane à la vie américaine. Les 3 jeunes garçons que l’on rencontre, Jimmy, Dave et Sean, vivent à Boston, dans le quartier d’East Buckingham. Sauf que Sean vit dans une partie huppée, alors que les deux autres vivent dans une zone plus défavorisée. Et rien que cela influence leurs relations.

Un jour, le petit Dave est enlevé par deux hommes qui se font passer pour des policiers, et le séquestrent pendant quatre jours. Il n’est jamais fait explicitement mention de ce qui lui est arrivé, mais on sait que les deux hommes étaient des pédophiles. Et cet événement va finir de modifier la relation des trois garçons, puisque après cela ils ne se fréquenteront plus vraiment. Jusqu’au jour où la fille de Jimmy, le bandit, est retrouvée morte.

C’est une histoire dure, mais les personnages sont si attachants… Malgré le contexte, la pédophilie, l’assassinat de la fille de Jimmy, l’histoire est empreinte d’amour. L’amour d’un père pour sa fille, ou l’amour presque fraternel qui lie les trois garçons, même si les vie les a séparés. Chacun d’eux est brisé, malmené, accablé, tourmenté et c’est en ça que ça les rapproche. Dennis Lehane a créé avec brio une atmosphère lourde, noire et malsaine de mystère et de suspicion. J’avoue que certains, nombreux, passages sont ultra descriptifs, et j’en ai sauté pas mal : j’ai du mal avec les romans où la description du temps nuageux ou de la déco d’un restaurant prend trois pages. J’ai eu l’impression que l’auteur écrivait un scénario tellement tout était décrit avec minutie. Un peu trop, souvent.


En un mot

Un bon livre noir, où la psychologie des personnages a une grande place, ainsi que les relations sociales entre amis, entre pères et fils, entre maris et femmes. Je déplore tout de même un manque de rythme (cf ma remarque sur les passages descriptifs), mais c’est certainement volontaire de la part de Dennis Lehane. A noter que l’adaptation ciné par Clint Eastwood est une merveille.


Mystic River, un film de Clint Eastwood, 2003

2 commentaires sur “Mystic River – Dennis LEHANE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :