Au feu les pompiers – M.J. ARLIDGE

Je continue mon petit bonhomme de chemin dans la saga Helen Grace, avec ce roman qui est le tome 4 sur un total de 9, si je ne me trompe pas. J’ai donc encore du chemin à faire !

Voici mon avis sur Au feu les pompiers, de M.J. Arlidge.

Résumé de l’éditeur

Six incendies en vingt-quatre heures, deux morts, plusieurs blessés. Helen Grace n’a jamais vu ça. Comme si quelqu’un tentait de réduire la ville en cendres… Accompagnée de son équipe et bien décidée à arrêter le pyromane acharné, Helen sait qu’elle ne peut se permettre le moindre faux pas : non seulement cela aurait de lourdes conséquences sur la survie des habitants, mais sa carrière serait également finie.

Pourtant, alors que Southampton s’embrase et que de plus en plus d’immeubles partent en fumée, les sombres penchants de la détective prennent le pas sur sa raison…

Mon avis

Les romans de M. J. Arlidge ne révolutionnent pas le genre du thriller, on est devant une intrigue classique avec une enquêtrice brillante qui mène une enquête compliquée et qui suit son instinct infaillible. Classique, mais ça reste efficace. Toutefois si vous aimez être surpris, tiré par le colbac et balancé sans ménagement hors de votre zone de confort, passez votre chemin.

Ce que j’apprécie dans les romans de M. J. Arlidge, c’est les chapitres courts et l’alternance de points de vue ici, qui donne du rythme. Et heureusement parce qu’on se ferait un peu ch**, honnêtement. Surtout avec cet opus-ci : je l’ai trouvé un peu en-dessous, moins intéressant que les trois précédents. L’intrigue est prenante, on a du mal à refermer le livre, mais ce livre-ci, je l’ai trouvé moins bien. Pourquoi ? Difficile de l’expliquer. Peut-être parce que je me lasse ? J’essayerai de lire le tome 5 et si j’éprouve le même sentiment, je laisserai peut-être tomber Helen Grace…

A noter qu’il est bien d’avoir lu les livres précédents pour bien comprendre la vie personnelle du personnage principal, Helen Grace, ainsi que l’évolution des personnages secondaires récurrents.

En somme c’est un bon thriller, mais pas transcendant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :