88 – Pierre REHOV

J’ai découvert Pierre Rehov l’année dernière avec son roman Ted très réussi, sorti chez la Mécanique Générale. Et j’ai eu la chance de pouvoir lire son nouveau « bébé », dont le résumé, le titre énigmatique et la couverture font assez peur je dois avouer. La promesse d’une roman encore très fouillé historiquement.

Voici mon avis sur 88, de Pierre Rehov.

(long) Résumé de l’éditeur

1992. Dans les archives souterraines du KGB, l’agent Alexei Soloviev découvre, par hasard, un testament secret d’Adolf Hitler saisi dans son bunker par l’Armée rouge après son suicide.
Vingt-huit ans plus tard, des troubles inhabituels dans les milieux islamistes en relation avec des organisations néo-nazies conduisent la jeune analyste des services de Renseignement, Melanie Carson, à infiltrer un groupe de suprémacistes en Pennsylvanie.
Une découverte aussi terrifiante qu’inattendue va l’entraîner dans une dangereuse aventure avec son nouveau compagnon, Jeff Cartright.

DES NAZIS PLONGÉS DANS LES SOCIÉTÉS SECRÈTES ET L’OCCULTISME ;

Les expéditions nazies au Tibet dans les années 30 auraient-elles permis à Himmler de retrouver le texte original du Karma de Kalachakra, une oeuvre ésotérique attribuée au Bouddha lui-même, qui permet aux émules du Dalaï-Lama de trouver la réincarnation de leur leader?? Des néo-nazis, dont le signe de ralliement est le nombre «88» – un 8 pour chaque «H» de «Heil Hitler» – auraient-ils réussi à prendre le contrôle de plusieurs organisations terroristes, avec pour projet commun de bouleverser l’ordre mondial et, peut-être, ressusciter le Troisième Reich??

UNE TRAQUE HALETANTE SUR FOND D’ACTUALITÉ ET DE FAITS HISTORIQUES ;

Tandis que Melanie et Jeffrey tentent de retrouver Alexei Soloviev, seul à connaître les dernières volontés d’Hitler, un nouveau «printemps islamiste» secoue l’Indonésie et ses deux cents millions d’habitants. Mais qui est vraiment Habib Saragih, mystérieux leader du mouvement révolutionnaire dont les moyens financiers paraissent illimités??
De Washington à la Pennsylvanie, de Boston à Moscou, de l’Allemagne de l’Est à Banda Aceh et la jungle étouffante de Sumatra, 88 entraîne le lecteur dans une aventure haletante dans laquelle la réalité dépasse souvent la fiction.

Mon avis

C’est ultra dommage parce que la quatrième de couverture dévoile pratiquement tout le contenu du roman. Mais surtout elle est très dense, autant que le roman en lui-même. Et que dire du sujet ! On y trouve du nazisme, des Russes, du KGB, de l’islamisme, le Dalaï-Lama, Hitler, on voyage de Washington à Moscou, en passant par l’Allemagne et L’Indonésie…. Pfiou ! Ça en fait du monde ! Et je dois dire que le roman est à l’image du résumé : c’est dense, c’est fouillé, ça va à 100 à l’heure.

Je me suis demandé comment Pierre Rehov allait se démerder pour relier tous ces sujets assez disparates, et surtout pour que ça reste un thriller digeste. Et il a réussi ! Incroyable ! Mais attention, il faut s’accrocher. Je pense également qu’il faut le lire d’une traite, ce qui n’a pas été mon cas, pour pouvoir tout saisir et surtout pour rester dans la dynamique dans laquelle se trouvent les deux personnages. Pierre Rehov ne nous donne pas l’occasion de souffler tant l’intrigue – ou plutôt les intrigues – est palpitante.

Mais rassurez-vous, lire ce roman est l’occasion de lire un thriller qui sort de l’ordinaire, entre roman d’espionnage et thriller ésotérique, basé sur des faits historiques. Bravo donc à Pierre Rehov pour son travail de recherches et ce roman captivant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :