Biotope – David COULON

On m’a dit que c’était un sacré bouquin. On m’a dit qu’il était génial. Certains ont dit qu’il leur avait fallu quelque temps pour le digérer.Il n’en fallait pas plus pour me donner l’envie urgente de le lire. Et puis les éditions Cosmopolis n’ont pas l’habitude de publier des romans ordinaires. Alors est-ce que ce livre a tenu ses promesses ?

Voici mon avis sur Biotope, de David Coulon.

Résumé de l’éditeur

RÉPARER DES ÉPAVES.
Il sort de prison. Nous ne connaîtrons jamais son nom. Il a passé huit ans derrière les barreaux pour avoir accidentellement renversé un enfant, alors qu’il conduisait. Maintenant qu’il est libre, la conditionnelle lui permet un emploi d’agent d’accueil dans un garage où on aide les accidentés de la route, les naufragés de la nuit. Une vraie chance pour repartir du bon pied et trouver enfin la rédemption.

UN BUNKER ENFOUI SOUS LA TERRE.
Une nuit, derrière le vacarme sourd du garage, un hurlement. Un long hurlement de terreur pure. Puis des vibrations, des coups portés sur une surface dure semblent sortir du sous-sol. Comme si des hommes et des femmes, en proie à la panique, celle de la nuit la plus obscure, étaient enfermés dans un bunker.

LA TRAQUE DE TROIS ENFANTS DISPARUS.
Trois collégiens, dont les avis de recherche sont toujours diffusés, partout, dans la ville. Une ville gangrénée par des monstres en liberté. Une ville dans laquelle cet homme cherche à fuir les démons de son passé.
Après Le Village des Ténèbres, Prix VSD du polar 2015 et coup de coeur de Franck Thilliez, David Coulon signe un thriller poignant sur la vengeance paroxysmique comme chemin de rupture vers la renaissance. Incroyablement prenant, sa précision dans l’art de la manipulation laissera le lecteur étourdi, mais totalement émerveillé. Oeuvre sombre à l’intrigue solide, machiavélique et inarrêtable, Biotope propulse David Coulon dans le cercle fermé des maîtres français du thriller contemporain.

Mon avis

Encore une sacrée tartine en quatrième de couverture ! Et encore beaucoup de choses évoquées, un peu disparates, mais je vous assure que ça ne représente pas le roman en lui-même. Bon, bon, bon… difficile de parler de ce roman tellement il est puissant. Dès le prologue on est plongé dans l’atroce, l’inhumain et dès le début on est mal à l’aise.

Il faut dire aussi que David Coulon a une écriture particulière : ce sont des phrases très courtes, percutantes, qui se suivent telles une liste de courses. Souvent les phrases se résument à un seul mot. Certaines sont répétées une fois, deux fois, trois fois. Personnellement je ne suis pas habituée à ça, et j’ai trouvé ça dérangeant au début, mais après une dizaine de pages, j’adhérais totalement. Ça confère un rythme particulier, et ça m’a laissé comme en apnée jusqu’à la fin.

C’est donc l’histoire d’un homme dont on n’aura jamais le prénom, qui renverse un enfant en voiture. Et au lieu d’appeler la police, il transporte le cadavre, le découpe, et prévoit de l’enterrer. Pourquoi ? Même lui ne sait pas. Tout le long du livre il fait des choix qui semblent incohérents, même pour lui. Il est emprisonné, y est molesté, violé, et un jour il sort avec un nouveau boulot et un appartement, fournis par un certain Monsieur Jean. Là, on pensait qu’après être tombé au plus bas, il va s’en sortir. Non, évidemment non. Il va continuer à s’enfoncer encore plus bas, pourtant ça ne semblait pas possible.

Ce livre, il parle de vengeance, de victimes qui deviennent bourreaux et inversement. Il est difficile à lire à certains moments, je l’ai refermé une ou deux fois histoire de souffler un peu, mais on n’a pas envie de le lâcher pour autant. On est comme hypnotisé, on est entraîné avec le personnage principal dans cette spirale infernale, on a envie de connaître la fin, mais chaque page nous entraîne de plus en plus dans le gouffre. On pourrait penser que ce livre sort d’un esprit pas tout net…

En bref, c’est un superbe roman, dérangeant, dur, mais fort, tellement fort ! Je n’ai pas de coup de cœur parce qu’un passage de la fin m’a laissée perplexe, mais c’est certain que ce livre restera dans mon esprit longtemps…. Je n’en attendais pas moins.

Un commentaire sur “Biotope – David COULON

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :