La Papivore

Le jour de ma mort – Jacques EXPERT

C’est la deuxième fois de ma vie que je lis Jacques Expert ; la première c’était il y a plusieurs années, la Théorie des six. Dans mes souvenirs (et vous savez que j’ai une très très mauvaise mémoire), j’avais bien aimé. Donc quand j’ai vu partout sur Bookstagram que ce livre était unanimement apprécié par les blogueurs, je l’ai mis sur ma wish list. Et mon mari me l’a offert pour mon anniversaire il y a 3 semaines, j’étais donc super heureuse.

Lire la Suite

Lectures estivales

Je n’ai pas de réelle légitimité pour vous proposer ue petite liste de livres à lire cet été, mais je trouvais ça sympa de vous donner quelques conseils si vous cherchez de la lecture pour la saison estivale. Que vous soyez en vacances ou pas, l’été est en général plus propice aux lectures puisque l’activité est plutôt ralentie, on a un peu plus de temps pour soi. En règle générale, hein…

Lire la Suite

Qaanaaq – Mo MALO

Alors peut-être vous ne le saviez pas, et peut-être que je trahi un secret hautement protégé, mais Mo Malo n’est autre que Frédéric Mars, l’auteur des Marcheurs. Ça, je l’ai découvert il n’y a pas très longtemps quand j’ai vu la liste des auteurs présents au festival St Maur en poche (j’avais prévu d’y aller mais mon déménagement m’en a empêchée…. j’en suis mortifiée). Ça ne change pas grand chose au monde mais c’est une petite anecdote sympa à sortir lors d’un dîner. Bref.

Lire la Suite

L’Empathie – Antoine RENAND

Voilà un exemple flagrant d’un choix de lecture guidé par Instagram, et plus précisément par l’excellent Thomas du blog Tomabooks. C’est le premier livre d’Antoine Renand, scénariste et metteur en scène qui s’essaye à l’écriture avec l’Empathie, publié chez La Bête noire de Robert Laffont.

Lire la Suite

La quiche fatale – M.C. BEATON

20190531_081634

Première histoire d’Agatha Raisin, cette saga signée M.C. Beaton (pseudonyme de Marion Chesney) qui a été publiée pour la première fois en 1992. Je ne connaissais pas, même si j’avais déjà vu plusieurs fois ces livres à la couverture attrayante dans les rayons librairie. J’ai donc voulu lire le premier, histoire de voir à quoi ça ressemblait. Et j’ai donc lu Agatha Raisin et la Quiche fatale, de M.C. Beaton. Lire la Suite

Bilan #5

MAI 2019

Ce mois-ci c’est 5 livres qui sont passés entre mes mains et un total de 1528 pages. Malheureusement aucun coup de cœur ce mois-ci, mais ce n’est pas grave puisqu’en avril j’en ai eu deux (Vindicta de Cédric Sire, et Surface d’Olivier Norek). Lire la Suite

La maison des oubliés – Peter JAMES

InFrame_1558114913270

Je n’ai lu qu’un livre de Peter James auparavant, Comme une tombe, que j’avais bien aimé. Et ce livre-ci, je l’ai vu passer sur les blogs de Tomabooks et Angie du blog Culturez-moi. Leurs avis concordaient, mais j’avais envie de me faire le mien en le lisant. Voici donc la Maison des Oubliés, de Peter James. Lire la Suite

SK#2 : The Green River Killer – Stéphane BOURGOIN

C’est donc le deuxième livre de la collection Serial Killer de chez French Pulp, écrit par Stéphane Bourgoin, que j’ai reçu de leur part. Le premier était SK#1 : Docteur Holmes dont vous pouvez retrouver la chronique ici SK#1 : Docteur Holmes – Stéphane BOURGOIN. Ce deuxième opus s’intitule SK2 : The Green River Killer. Lire la Suite

Soul of London – Gaëlle PERRIN-GUILLET

20190516_141021.jpg

Deuxième livre de Gaëlle Perrin-Guillet que je lis, après le très bon Haut le chœur édité chez Taurnada (chronique ici Haut le chœur – Gaëlle PERRIN-GUILLET) et qui a été l’occasion pour moi d’interroger l’auteure (Brin de causette : Gaëlle PERRIN-GUILLET)

Ce roman-ci est le premier de sa saga Henry Wilkes et Billy Bennett, et nous emmène dans le Londres victorien, à la recherche d’un tueur de chiens. C’est Soul of London, de Gaëlle Perrin-Guillet. Lire la Suite

Les marcheurs – Frédéric MARS

20190513_092507.jpg

Si vous saviez ce que j’aime les livres de chez la Mécanique générale, et là je parle bien de l’objet physique. J’aime leur format (pas tout à fait de la taille d’un livre de poche), la couverture faite dans un matériau indéfinissable, le grammage du papier… et évidemment leurs auteurs. Parce que La Mécanique générale c’est la branche livre de poche des éditions Ring, et parce que les éditions Ring sont une maison d’édition qui tabasse (je l’ai déjà dit plusieurs fois mais c’est tellement vrai…) Lire la Suite