Le Cri – Nicolas BEUGLET

index.jpg

Je ne connaissais pas cet auteur. Mais la couverture du livre, ainsi que la 4ème m’ont tout de suite attirée. On retrouve les ingrédients d’un bon thriller : un hôpital psychiatrique, une victime dont on ignore l’identité, un symbole mystérieux gravé sur le front, et qui semble être mort de peur. Littéralement.
Avouez que ça en jette ?

C’est donc plein d’espoir et d’enthousiasme que j’ai commencé la lecture de ce livre. Et ça démarrait bien, même très bien… et puis patatra ! Le bon thriller s’est transformé en roman d’aventure genre Indiana Jones poursuivi par la CIA, en quête de l’existence de…. Ah je ne vais pas dévoiler l’objet de la quête, sinon ce serait du spoiler.

Je l’ai lu plutôt rapidement, mais j’avoue que j’ai été vraiment déçue. Pas par les talents d’écriture de Nicolas Beuglet, mais par la tournure de l’histoire. C’est vraiment dommage.
Ça reste néanmoins une bonne lecture, mais pas un bon thriller.

NOTE :2

À quelques kilomètres d’Oslo, l’hôpital psychiatrique de Gaustad dresse sa masse sombre parmi les pins enneigés. Appelée sur place pour un suicide, l’inspectrice Sarah Geringën pressent d’emblée que rien ne concorde. Le patient 488, ainsi surnommé suivant les chiffres cicatrisés qu’il porte sur le front, s’est figé dans la mort, un cri muet aux lèvres – un cri de peur primale. Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va découvrir une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort…

3 commentaires sur “Le Cri – Nicolas BEUGLET

Répondre à lacavernedupolar Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :