L’Outsider – Stephen King

couv38942145

Je n’ai pas lu beaucoup de Stephen King. J’ai lu Shining, Docteur Sleep (la suite de Shining), Joyland, et il y a très longtemps j’ai lu Bazaar 1. J’ai aussi bien entamé Ça 1 mais je ne l’ai pas fini. Je ne suis pas une inconditionnelle qui a lu tous ses livres, mais j’aime beaucoup l’auteur.

Ici, un crime horrible a été commis sur un enfant de 11 ans. Le suspect est tout désigné ; Terry Maitland, Coach T, qui entraîne l’équipe de baseball des enfants de la ville. Tout l’accable : des témoins de confiance l’ont vu dans les parages le soir du meurtre, certains l’ont même vu parler à l’enfant quelques minutes avant qu’il se fasse tuer, et l’ADN de Coach T est partout sur la scène de crime et le cadavre. Mais il y a un « mais ». Terry Maitland n’était pas en ville ce soir-là, sa présence dans un autre endroit a été attestée et vérifiée. Comment cela est-il possible ?

C’est du très bon King. La première partie est un excellent thriller qui tient en haleine. Et tout comme les personnages principaux, on n’arrête pas de se demander comment cela est possible ?? On est envahi par le doute. Terry est le coupable, tout le désigne…mais c’est impossible.

Puis la patte de King fait son apparition dans la seconde moitié du livre. Et ça correspond à l’arrivée dans l’histoire, de Holly, sorte de détective privée et qui est un personnage d’une autre saga de Stephen King (Mr Mercedes, Carnets noirs et Fin de ronde) – que je n’ai pas lue et ça ne m’a pas gênée outre-mesure. Et là, tout est remis en question.

C’est magistral, et même si le côté fantastique et paranormal – genres que je n’affectionne pas – est largement présent, cela ne m’a pas dérangée (à l’inverse du Signal de Maxime Chattam). Les personnages sont géniaux, le flic Ralph Anderson tout particulièrement. Ce livre montre aussi que les croyances d’un homme peuvent s’effondrer malgré le bon sens. Ralph se questionne, doute, et ses certitudes sont ébranlées. J’ai aussi beaucoup aimé le personnage du flic Yunel Sablo, secondaire dans l’histoire mais très attachant.

C’est très bien écrit, malgré quelques longueurs dans la seconde moitié du livre, mais c’est peut-être une impression due à mon état de fatigue générale.

Note :

coeur

Coup de cœur !

Résumé :

PARFOIS, LE MAL PREND LE VISAGE DU BIEN.

Le corps martyrisé d’un garçon de onze ans est retrouvé dans le parc de Flint City. Témoins et empreintes digitales désignent aussitôt le coupable : Terry Maitland, l’un des habitants les plus respectés de la ville, entraîneur de l’équipe locale de baseball, professeur d’anglais, marié et père de deux fillettes. Et les résultats des analyses ADN ne laissent aucune place au doute.

Pourtant, malgré l’évidence, Terry Maitland affirme qu’il est innocent.

Et si c’était vrai ?

Un commentaire sur “L’Outsider – Stephen King

  1. Ping : Bilan lecture #2 – La Papivore

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :