Vindicta – Cédric SIRE

20190403_191938

Ce livre a été le chouchou de Bookstagram à sa sortie il y a quelques semaines. Premier roman de la nouvelle maison d’édition Metropolis, c’est aussi le dernier bébé de Cédric Sire : autant dire que ce livre était très attendu.

Alors je le dis tout de suite, je ne connaissais pas Cédric Sire. Il sévissait encore il y a quelque temps sous le nom Sire Cédric, et ce nom là m’a toujours fait penser à de la fantasy, genre littéraire que je n’apprécie pas trop – une petite touche par-ci, par-là ça va, s’il y en a trop, bonjour les dégâts ! Mais il a décidé de changer de nom à cause de cela je crois, parce qu’il était catalogué fantastique. Voyant l’engouement qu’il suscitait, je n’ai pas pu faire autrement que de lire ce roman ! Et bien m’en a pris !

Résumé de l’éditeur

Un braquage sous haute tension

« On entre, on prend le fric, on ressort. Personne ne sera blessé.  »

Leur plan est sans risque. Le bijoutier ne portera pas plainte pour le vol car son argent est d’origine illégale. Damien, Élie, Audrey et Driss s’imaginent avoir trouvé la réponse miracle à tous leurs problèmes.

Un flic en chute libre

Fraîchement muté dans un groupe de surveillance, Olivier est loin d’imaginer que la planque qu’on lui a assignée fera de lui le témoin clé d’un cyclone meurtrier, dans le sillage d’un tueur glacial et méthodique que rien ne semble pouvoir arrêter. Des déserts du Moyen-Orient aux villes sombres et silencieuses du territoire français, quand la vindicte est en marche, plus rien ne peut vous sauver.

Une traque haletante secouée de fausses pistes

Pur instrument de torture et de mort, il n’a pas de nom, pas de visage, l’habitude de tuer et un cimetière de cadavres derrière lui. Mais dans cette affaire, pas de contrat. Cette fois-ci pour lui : c’est personnel.

Dans ce thriller crépusculaire, Cédric Sire joue comme jamais avec les nerfs du lecteur jusqu’à l’effroyable twist final qui confirme son entrée tonitruante parmi les maîtres du thriller français.

Un livre haletant

C’est l’histoire d’une vengeance : les quatre jeunes, Élie, Damien, Audrey et Driss, ont mis le doigt dans un engrenage fatal, et rien ni personne ne pourra arrêter ces meurtres, ne pourra étancher cette soif de vengeance.

C’est une histoire de violence, et il y en a plein ! Du sang, des tripes, du sexe, de la torture… ça sent le cadavre, le sang, la peur. Rien ne nous est épargné. Le tueur est sans aucun remord : il tue de façon méthodique, et sait où porter ses coups pour qu’ils soient les plus efficaces possibles. J’ai quelquefois fermé les yeux de dégoût tellement les descriptions sont saisissantes.

C’est enfin l’histoire d’une chute : tous les personnages font une chute plus ou moins lente vers leur destin, une chute plus ou moins cruelle, plus ou moins volontaire. Les 4 jeunes, Olivier Salva le flic, et même le tueur… chacun tombe inexorablement dans un gouffre inextricable. Olivier Salva, lui, est conscient à chaque moment qu’il est en train de sombrer ; et il se pose toujours un cas de conscience, mais les ténèbres l’attirent irrémédiablement il ne peut pas faire autrement que de s’y engouffrer. Lorsque l’engrenage est lancé, difficile de l’arrêter…

En un mot

Cédric Sire nous offre ici un roman haletant, percutant, violent, brutal, dont on ne peut écarter les yeux. J’ai tourné les pages encore et encore, comme si j’étais envoutée, entraînée malgré moi avec les personnages dans leur chute.

Ce livre ne peut être qu’un coup de cœur. L’écriture est diablement efficace, les chapitres courts s’enchainent à toute vitesse, l’histoire est captivante. Le lecteur est pris en otage de cette vengeance, pour notre plus grand plaisir. Merci Cédric Sire !


Note :

coeur

Coup de cœur !

2 commentaires sur “Vindicta – Cédric SIRE

  1. Ping : Bilan lecture #4 – La Papivore

  2. Ping : Bilan #5 | La Papivore

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :