Fantazmë – Niko TACKIAN

51qtmmM6XsL._SX195_

Je ne connaissais pas du tout cet auteur. Niko Tackian est scénariste à la base ; il a notamment travaillé avec Franck Thilliez sur un téléfilm pour France 2.

NikoTackian2016_30_NB_WEB

Et ce livre est vraiment digne d’un film ou d’un téléfilm. Ça se lit vite, c’est palpitant, percutant, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Niko Tackian ne s’embête pas avec des phrases alambiquées ou des mots savants et/ou obsolètes, et j’ai trouvé cela très appréciable ; au moins on n’est pas obligés de relire 3 fois le même passage pour comprendre le sens.

« Fantazmë », en albanais, ça veut dire « spectre ». C’est comme ça qu’est surnommé un tueur qui sévit dans Paris. Il torture et tue de manière atroce des victimes qui, de prime abord, n’ont rien en commun. Des meurtres violents et gratuits. Sauf qu’en fait, les victimes sont elles-mêmes des bourreaux, et leurs meurtres seraient-ils donc une sorte de vengeance ? Et ce tueur, on en trouve une trace dans d’autres affaires à travers l’Europe. Qui est-ce ? Pourquoi fait-il cela ? Tomar Khan, un ancien gosse maltraité, un ancien boxeur devenu flic, va essayer de comprendre ce qui pousse ce Spectre à tuer ainsi des bourreaux. La question se pose donc : peut-on excuser ces meurtres lorsque l’on connait le parcours criminel des victimes ?

Les personnages sont attachants. Même Tomar, un flic écorché que l’on trouve dans pléthore de polars et thrillers, a quand même quelque chose de différent. Son passé a une grosse influence sur ses sentiments, sa santé, ses actes, et même sa profession. En fait, je ne savais pas que ce livre est la suite d’un autre, Toxique, et ça m’a gênée de ne pas l’avoir lu. A mon avis, Toxique met en place les choses et les personnages, notamment le passé de Tomar Khan, et dans Fantazmë, l’auteur fait beaucoup référence au livre précédent. On n’a donc des sortes de manques qui ne peuvent s’expliquer qu’en ayant lu Toxique.

Mais c’est tout de même captivant, et j’ai eu du mal à le refermer avant la fin (bah oui… faut dormir quand même !). Ça se lit vite, trop vite peut-être. Alors je vais essayer de trouver Toxique rapidement pour combler certaines lacunes que j’ai rencontrées dans ce livre.

Extrait :

La justice et la loi n’ont rien à voir […]. Sauf que ces gens ont parcouru des milliers de kilomètres contraints par la guerre. Ils ont tout perdu et, aujourd’hui, il n’y a aucune règle, aucune loi pour s’occuper d’eux.

Note :

4

Une nouvelle enquête du commandant Tomar Khan.
Comment être un bon flic quand les victimes sont aussi des bourreaux ?

Janvier 2017. Dans une cave du 18e arrondissement de Paris, un homme est retrouvé, battu à mort. Sur place, beaucoup d’empreintes et un ADN ne correspondant à rien dans les fichiers de police. Le commandant Tomar Khan pense à un règlement de compte. Le genre d’enquête qui restera en suspens des années, se dit-il.
Mais voilà, l’ADN relevé sur les lieux a déjà été découvert sur le corps d’un dealer albanais, battu à mort dans une cave lui aussi. Et bientôt la rumeur court dans les quartiers chauds de Paris, celle d’un tueur insaisissable, un Fantazmë, le « spectre » en albanais.
Tomar et son équipe se lancent dans l’enquête et seront très vite troublés par le parcours des victimes, qui de leur vivant cultivaient carrément le sordide. Pourtant Tomar s’accroche à son devoir de flic, d’autant plus que son avenir lui semble menacé : un lieutenant teigneux de l’IGPN, la police des polices, a convoqué son adjointe, Rhonda, pour l’interroger sur un couteau, une pièce à conviction dans une affaire de meurtre mystérieusement disparue des Archives. Or, ce couteau, c’est celui de Tomar, et si on remonte jusqu’à lui…

2 commentaires sur “Fantazmë – Niko TACKIAN

  1. Ping : Avalanche hôtel – Niko TACKIAN | La Papivore

  2. Ping : Bilan lecture #2 – La Papivore

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :