La Papivore

Un cri sous la glace – Camilla GREBE

41jowxfy2pl._sx210_

Je ne connaissais pas Camilla GREBE avant de lire ce livre. Il faut dire que les auteurs scandinaves sont très nombreux dernièrement, et pratiquement tous sont auteurs de thrillers et polars : à croire qu’en Suède ou en Norvège, il y a des gènes communs pour les histoires de meurtres et d’enquêtes de police ! Blague à part, Un cri sous la glace est un très bon livre, même si le dénouement m’est apparu 200 pages avant la fin. C’est un vrai page-turner que j’ai lu en trois jours, avec avidité. Lire la Suite

La disparition de Josef Mengele – Olivier GUEZ

9782253073802-001-t

Le début du livre a été difficile : ça a été long de se mettre dans l’histoire, puisque beaucoup de noms sont cités, des personnages pas toujours pertinents pour l’histoire. C’est toutefois une lecture éprouvante, tant le sujet est sensible. Et cette lecture a une certaine résonance pour moi car j’ai vu les camps de Auschwitz et de Birkenau lors d’un voyage scolaire en Pologne. J’ai donc vu de mes yeux les tonnes de lunettes, de valises, de chaussures de toutes tailles, les photos de quelques centaines de prisonniers, les lits en bois où ils s’entassaient à plusieurs, les baraquements,… Tout ça je l’ai vu, et encore aujourd’hui j’en reste marquée, à vie… Lire la Suite

L’âme du Mal – Maxime CHATTAM

cvt_lame-du-mal_4299

Je me suis initiée à Maxime Chattam en lisant son dernier livre, Le Signal, qui, même si je l’ai apprécié, avait un côté fantastique qui m’avait perturbée. Je voulais donc m’essayer à un autre style de l’auteur et sur les conseils des « chattamistes » j’ai donc commencé L’âme du Mal. Lire la Suite

Lolita – Vladimir NABOKOV

couv15757661

Ce livre, je l’ai lu pendant mes études d’anglais à l’université. Et j’avais été subjuguée par ce livre qui, à sa sortie en 1955, avait été jugé subversif et par conséquent refusé par plusieurs éditeurs américains. C’est finalement un éditeur français spécialisé dans les œuvres « sulfureuses » qui le publia. Lire la Suite

Entre deux mondes – Olivier NOREK

entre-deux-monde-olivier-norek

Olivier NOREK est, à la base, lieutenant de police judiciaire. Il s’est reconverti en écrivain à succès, et signe encore un livre coup de poing avec Entre deux mondes. Lire la Suite

Le Signal – Maxime CHATTAM

CVT_Le-signal_4325

Je tiens à vous souhaiter une merveilleuse année 2019. L’article qui suit est ma dernière lecture de 2018, et donc le premier article de 2019 🙂

Et bien, et bien, et bien… C’est mon premier Maxime Chattam. Ce qui m’a attirée de prime abord c’est le look du livre ; couverture noire et argentée, et tranche noire, j’ai trouvé ça très classe. J’avais aussi vu l’emballement suscité par ce livre sur Instagram. Lire la Suite

Tenebra Roma – Donato CARRISI

41EFnVe+wfL._SX195_

Dernier tome de la saga Marcus le pénitencier. Bien mieux que le précédent opus, Malefico, que je n’avais pas particulièrement apprécié.

Ici, pas de temps mort, c’est un vrai page-turner ; le méchant n’est pas celui auquel on s’attend, et la relation entre Marcus et Sandra évolue enfin dans le sens que l’on espérait ! Lire la Suite

Reporter criminel – James ELLROY

9782743645144-475x500-1.jpg

Mouais… Pas génial… Alors que ça aurait pu l’être grâce au sujet : deux faits divers intéressants. Le meurtre sauvage de deux jeunes filles colocataires à New York, et celui de l’acteur Sal Mineo à Hollywood. C’est mon premier James Ellroy. Je le connaissais de nom, mais je savais qu’il était coutumier des livres pavés et très noirs. Et ce livre fait figure d’exception puisqu’il ne fait que 203 pages. Lire la Suite

Les mille et une vies de Billy Milligan – Daniel KEYES

41HsFuylQmL._SY291_BO1,204,203,200_QL40_

Ce livre a été pour moi un coup de cœur.

C’est l’histoire vraie d’un homme qui a 24 personnalités dans sa tête, et chacune prend l’ascendant selon la situation. On peut ainsi trouver une brute yougoslave, un dandy anglais, un enfant, ou encore une femme timide. Et lorsque la personnalité est sous le projecteur, elle prend le contrôle du corps de Billy Milligan ; il adopte donc les gestes, les mots et même l’accent de la personnalité. Lire la Suite

Gwendy et la boîte à boutons – Stephen KING

CVT_Gwendy-et-la-boite-a-boutons_3381

C’est une petite nouvelle sympathique mais sans plus. Il ne faut pas s’attendre à du Stephen King version épouvante. Non. Ici, c’est une histoire sous forme de morale du style « un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ». Lire la Suite