Sang – Johana GUSTAWSSON

Ah, j’ai eu plaisir à retrouver Johana Gustawsson, une autrice que j’ai découverte avec le premier roman de la trilogie Emily Roy et Alexis Castells, Block 46, que j’avais adoré. Après ma lecture du deuxième tome, Mör, il était logique que je termine la trilogie avec ce livre. Je pensais le lire sur une semaine, parce qu’ici en Angleterre on est confinés, j’ai donc les enfants à la maison toute la journée, autant dire que je ne pensais pas trouver du temps pour moi. Et bien finalement je l’ai lu en quelques heures sur 2 jours !

Voici mon avis sur Sang, de Johana GUSTAWSSON.

Résumé de l’éditeur

[Sång] : nom fém. En suédois, signifie « chanson ».

En Suède, une famille est massacrée dans sa luxueuse demeure. Ce terrible fait divers rappelle sur ses terres Aliénor Lindbergh, une jeune autiste Asperger récemment entrée comme analyste à Scotland Yard : ce sont ses parents qui ont été assassinés.
Avec son amie Alexis Castells, une écrivaine spécialisée dans les crimes en série, la profileuse Emily Roy rejoint sa protégée à Falkenberg, où l’équipe du commissaire Bergström mène l’enquête. Ensemble, elles remontent la piste du tueur jusqu’à la guerre civile espagnole, à la fin des années 1930, lorsque le dictateur Franco réduisit toute résistance au silence, dans le sang.

Mon avis

Je le dis tout de suite : ce fut un coup de cœur !

Johana Gustawsson a encore une fois réussi avec brio à allier faits historiques et thriller. Comme dans Block 46 où une partie de l’intrigue prenait place dans les camps de concentration, Johana Gustawsson place son histoire pendant les années 40, dans l’Espagne franquiste, où des actes de torture insoutenables ont eu lieu. Une note de l’auteur en début de roman indique que si les personnages et les faits sont de la fiction, les scènes qui ont lieu dans le fil narratif des années 40 sont basées sur des faits réels et historiques. Cela fait donc encore plus froid dans le dos !

Dans ce roman aussi, il y a 3 époques différentes, les années 40 et l’Espagne franquiste, les années 90 et 2016, des époques qui n’ont rien à voir ensemble a priori. Et au fil des pages, tout matche magnifiquement bien et tout fait sens. Cela prouve que Johana Gustawsson maîtrise parfaitement son intrigue et guide son lecteur de main de maître jusqu’à un dénouement inattendu.

Je clos donc cette trilogie avec un coup de cœur, ce qui ne m’étonne pas vraiment. J’ai hâte de retrouver l’autrice dans d’autres romans.

5 commentaires sur “Sang – Johana GUSTAWSSON

    • Alors je te conseille de plonger dans la saga. Ce ne sont pas des thrillers historiques, mais elle a cette capacité à parler d’une période de l’Histoire (les camps de concentration avec Block 46, ici l’Espagne franquiste) et de l’allier à son thriller sans que ca soit un polar ou thriller historique. C’est du génie !

      Aimé par 1 personne

Répondre à Entournantlespages Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :